Télescopes géants : les 10 projets les plus fous (1/2)

Colossus, un télescope de 74 m de diamètre © Planets Foundation
Si le futur Extremely Large Telescope, avec ses 39 m de diamètre, commence à être connu du public, d’autres projets astronomiques tout aussi fous sont en train de prendre forme, que ce soit un télescope terrestre de 74 m de diamètre, d’un autre perché à 5600 m d’altitude, ou encore de télescopes spatiaux de 16 m de diamètre !
Un colosse à la recherche de la vie extraterrestre. Lorsque l’Observatoire européen austral (ESO) a esquissé la première idée de construire un télescope géant, le projet s’appelait OWL et visait un miroir de 100 m de diamètre. Depuis, les contraintes techniques et budgétaires sont passées par là, et il a été réduit à 39 m et renommé ELT. Certains rêveurs n’ont pas abandonné l’idée d’aller bien au-delà.

La Planets Foundation estime qu’il est possible de trouver de la vie ailleurs d’ici une dizaine d’années, notamment en cherchant les signes de chaleur émis par une civilisation extraterrestre avancée. Pour atteindre ce but, ce consortium international étudie la construction de Colossus, un télescope de 74 m de diamètre. Pour atteindre ce gigantisme,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un nouveau scénario pour la naissance de Jupiter

    Sans les 320 masses terrestres de Jupiter, le Système solaire n'aurait pas le même visage. Et pourtant, les astrophysiciens ne comprennent pas vraiment comment la planète géante s'est formée. Un nouveau scénario entend lever le mystère.

  • On sait enfin ce qui a dessiné une grande comète sur le sol lunaire

    Observée depuis longtemps, étudiée depuis l’orbite par astronautes et satellites, l’étrange formation blanche Reiner Gamma vient enfin de révéler son origine.

  • Soyouz MS 10 échoue à rejoindre l’ISS

    Les astronautes Alexeï Ovchinin et Nick Hague, partis ce 11 octobre 2018 de Baïkonour à bord du Soyouz MS10 ont dû revenir sur Terre prématurément, seulement quelques minutes après leur lancement à cause d’une défaillance de leur fusée.