Télescope Acuter NC60/750 Maksy 60 Discovery : un Maksutov pour jeunes astronomes

Sur ce petit télescope de 60 mm, le plastique domine. Sous ses airs de jouet, il cache de réelles qualités pour débuter dans un budget très serré. Il conviendra aux enfants désireux d’explorer la Lune et les planètes.
Première approche : un grand frère plus abouti Une fois n’est pas coutume, nous revenons sur une même gamme d’instruments à peu de temps d’intervalle avec l’Acuter Maksy 60. Nous avons récemment testé son intrigant petit frère, un télescope en plastique vert pétant vendu à 40 € : l’Acuter Newtony 50, un Newton de 50 mm fabriqué par Sky-Watcher (Acuter est une sous-marque). Un objet intéressant, surtout au regard de son prix et de son atout pédagogique, mais un peu décevant optiquement, car le miroir principal a une forme sphérique et non parabolique. Sa qualité d’image était donc limitée. Reprenant le même concept, le Maksy 60 offre une ouverture un peu plus grande de 60 mm, mais avec une formule optique Maksutov. Or, par définition, cette combinaison
Première approche : un grand frère plus abouti Une fois n’est pas coutume, nous revenons sur une même gamme d’instruments à peu de temps d’intervalle avec l’Acuter Maksy 60. Nous avons récemment testé son intrigant petit frère, un télescope en plastique vert pétant vendu à 40 € : l’Acuter Newtony 50, un Newton de 50 mm fabriqué par Sky-Watcher (Acuter est une sous-marque). Un objet intéressant, surtout au regard de son prix et de son atout pédagogique, mais un peu décevant optiquement, car le miroir principal a une forme sphérique et non parabolique. Sa qualité d’image était donc limitée. Reprenant le même concept, le Maksy 60 offre une ouverture un peu plus grande de 60 mm, mais avec une formule optique Maksutov. Or, par définition, cette combinaison...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Exploration spatiale : que fait l’Europe ?

    A quelques semaines d’une réunion cruciale pour le futur de l’exploration spatiale en Europe, Ciel & Espace publie un hors-série exceptionnel. Présence sur la Lune, accès indépendant à l’espace, exploration robotique de Mars. Nous y faisons le tour des enjeux actuels.

  • Bill Nelson, de la Nasa : « Nous sommes dans une course à la Lune contre les Chinois »

    Participation de l’Europe au programme lunaire Artemis, rapports avec la Russie, concurrence de la Chine : l’administrateur de la Nasa détaille pour Ciel & espace les nouveaux enjeux de l’agence spatiale américaine. Une interview réalisée lors de sa venue à Paris.

  • Anneaux de Saturne : sont-ils nés d’une ancienne lune ?

    Selon des astronomes américains, un satellite aujourd’hui disparu est à l’origine de la formation des anneaux de la planète géante, ainsi que de l’inclinaison de son axe de rotation. Un scénario reposant sur la thèse d’anneaux jeunes, loin de faire l’unanimité.