Reportage : la start-up française Gama lance sa voile solaire en 2022

Photomontage © SpaceX/Gama/C&E
Fondée en 2020, la start-up Gama compte déployer dans l’espace sa première voile solaire avant la fin de l’année. Passée cette démonstration, la jeune société privée veut trouver un marché auprès des agences spatiales émergentes.
Un simple hangar et une dizaine de bureaux. Quand on franchit la porte de ces locaux à Ivry-sur-Seine, on se dit qu’en 2022, il en faut peu pour se lancer dans l’exploration spatiale. C’est dans la banlieue sud de Paris, après avoir passé ses premiers mois dans les étages de la tour Montparnasse, que la start-up française Gama a élu domicile. Comme les nombreuses autres jeunes sociétés installées dans ce parc « multi-activités », Gama dispose dorénavant d’un vaste atelier. Ce qu’elle y teste dénote sans nul doute de ce qu’abritent les bâtiments voisins. Entre les quatre murs de briques grises, sous le haut plafond est déployée… une voile solaire. Le prototype est un ample carré de presque 10 mètres de côté, constitué de quatre pétales. Son épaisseur
Un simple hangar et une dizaine de bureaux. Quand on franchit la porte de ces locaux à Ivry-sur-Seine, on se dit qu’en 2022, il en faut peu pour se lancer dans l’exploration spatiale. C’est dans la banlieue sud de Paris, après avoir passé ses premiers mois dans les étages de la tour Montparnasse, que la start-up française Gama a élu domicile. Comme les nombreuses autres jeunes sociétés installées dans ce parc « multi-activités », Gama dispose dorénavant d’un vaste atelier. Ce qu’elle y teste dénote sans nul doute de ce qu’abritent les bâtiments voisins. Entre les quatre murs de briques grises, sous le haut plafond est déployée… une voile solaire.

Le prototype est un ample carré de presque 10 mètres de côté, constitué de quatre pétales. Son épaisseur
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.