Ralph Nye, sauveur de lunettes historiques au Lowell Observatory

Ralph Nye, à côté de la lunette de 61 cm de Percival Lowell, qu’il a restaurée. © P. Henarejos/C&E
L’observatoire Lowell, en Arizona, possède plusieurs télescopes qui ont marqué l’histoire de l’astronomie : la lunette avec laquelle Lowell cherchait des canaux sur Mars, celle qui a permis de débusquer Pluton… Mais, avec le temps, ces instruments et d’autres étaient menacés de disparition. Ralph Nye, au Lowell Observatory, s’est passionné pour leur restauration. Objectif : leur faire revoir les étoiles !
Quand il se met à parler de vieux télescopes, Ralph Nye devient intarissable. Et l’on comprend mieux pourquoi quand on jette un coup d’œil à son bureau de l’observatoire Lowell, dans l’un des bâtiments qui se cachent parmi les pins, au sommet de la colline Mars. Quasiment tout l’espace est occupé par une grande table à dessin sur laquelle s’empilent des plans de télescopes, souvent grandeur nature. Ici, le papier submerge les ordinateurs, qui servent pourtant à Ralph Nye pour ses modélisations en 3D. Outre des armoires remplies de revues et de traités d’optique, les murs sont surchargés de photos d’instruments en cours de rénovation. Et aussi de planches sur lesquelles se chevauchent des clichés de champs stellaires, de galaxies et de nébuleuses.

À 71 ans,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.