Podcast : l'origine du monde au XIXe siècle

Dans la seconde moitié du XIXe siècle fleurirent quantité de récits scientifiques de l'origine du monde. Ignorées, oubliées pour la plupart, mais passionnantes, l'historien et sociologue des sciences Volny Fages les ressuscite. Entretien.
Si la cosmologie a aujourd'hui pignon sur rue, si c'est l'une des branches les plus connues et peut-être l'une des plus prisées de l'astrophysique, les questions relatives à l'origine du monde n'ont pas toujours été considérées comme relevant d'évidence du champ scientifique. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, après la publication de De L'origine des espèces de Charles Darwin, fleurirent ainsi quantité de « cosmogonies » qui, ignorées pour la plupart, ont sombré dans les oubliettes de l'Histoire. Dans Savantes nébuleuses, un passionnant ouvrage publié aux éditions EHESS, le spécialiste d'histoire et de sociologie des sciences et des techniques Volny Fages les ressuscite.

Avec Volny Fages, maître de conférence à l'Ecole
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Au sommaire du prochain numéro de Ciel & Espace

    Disponible dès à présent en version numérique, le dernier numéro de Ciel & Espace cette année sera en kiosques le 15 novembre. Il s’attarde sur la passionnante découverte des galaxies invisibles et est accompagné du calendrier astronomique 2020 !

  • Podcast : Ce qu'il faut observer dans le ciel en novembre 2019

    Le 11 novembre, Mercure passe devant le Soleil ! C'est le plus beau spectacle céleste du mois, mais pas le seul... Nous les détaillons en compagnie de Philippe Henarejos et Jean-Luc Dauvergne, qui nous livrent aussi en fin d'émission leurs coups de coeur astronomiques du mois.

  • Archive podcast : Météorites, entre ciel et terre

    En octobre 2017, une grande exposition consacrée aux météorites ouvrait ses portes à la Grande galerie de l'évolution du Jardin des Plantes, à Paris. Entretien avec son commissaire, Matthieu Gounelle, qui publiait aussi chez Flammarion "Une belle histoire des météorites".