Parker Solar Probe en route vers le Soleil

Crédit : NASA/Bill Ingalls
La sonde de la NASA Parker Solar Probe file à présent vers le soleil. Durant sept ans, elle sera au cœur de la couronne solaire pour comprendre les dynamiques de cette zone mystérieuse.

La sonde Parker Solar Probe a commencé son voyage vers le Soleil dans des flammes d’enfer. Cette image de son décollage, prise avec un temps de pose extrêmement court, en témoigne. A 9 h 31, heure française, les gaz surchauffés des trois moteurs à hydrogène et oxygène liquides de la puissante fusée Delta IV Heavy ont illuminé la nuit de Floride. Rapidement, le vaisseau a quitté le complexe de lancement 37 de Cap Canaveral pour rejoindre brièvement l’orbite terrestre. Puis, après deux nouvelles mises à feu des étages supérieurs de la fusée, Parker Solar Probe s’est retrouvée sur la bonne trajectoire vers le voisinage du Soleil, qu’elle atteindra pour la première fois dans trois mois. La sonde a alors déployé ses panneaux solaires afin de générer sa propre énergie et est à présent parfaitement opérationnelle.

Durant sa mission de sept ans, L’engin de la Nasa suivra une orbite très elliptique qui le conduira à passer très près du Soleil à 26 reprises d’ici à la fin de 2025. Entre temps, il survolera Vénus à sept reprises afin d’abaisser son périhélion, qui est le point de son orbite le plus proche du Soleil. Pendant toute cette croisière, Parker Solar Probe étudiera la couronne solaire, cette zone entourant le Soleil où naissent les vents solaires et les particules de hautes énergies selon des mécanismes encore mal connus. Ce n’est que fin 2024 qu’elle s’approchera à seulement 6,2 millions de kilomètres de sa surface, une région où aucun autre vaisseau ne s’est jamais aventuré !

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un spectaculaire éclair à la limite de l’espace

    Un amateur français a saisi un spectaculaire éclair à très haute altitude. Son image est l’une des plus belles jamais vues de ce phénomène encore en partie mystérieux qui n’a été découvert qu’à l’orée des années 1990 depuis l’espace.

  • Une éclipse de Soleil comme vous n’en avez jamais vue

    Lauréat d’un concours photo organisé par l’observatoire de Greenwich, Nicolas Lefaudeux a réussi à photographier l’éclipse totale de Soleil du 21 août 2017 d’une manière totalement inédite.

  • Un volcan de Mars en éruption ? Non, un drôle de nuage !

    Sur une image récente de la sonde Mars Express, l’un des volcans de Tharsis semble émettre un spectaculaire panache de fumée… Mais pas de roches en fusion à l’origine du phénomène, plutôt une curiosité météorologique.