Monture ZWO AM5 et ordinateur ASIair : l’astrophotographie facile

Une petite monture de 5,5 kg capable de porter 20 kg, ça semble à peine croyable. Pourtant, c’est la promesse de la nouvelle AM5 de ZWO. Couplée à l’ordinateur de poche ASIair, elle allie modernité et facilité d’utilisation en photo.
L’astronomie amateur connait une évolution marquante avec l’arrivée de montures connectées, dont l’exemple actuel le plus notable est l’AM5 de ZWO couplée à l’ordinateur de poche ASIair. Nous avons fait le test avec un ASIair Plus à 397 €, mais il existe aussi un ASIair Mini à 258 €, suffisant si l’on ne fait pas de vidéo (il n’a pas de port USB 3 ni de logement de carte SD pour ajouter de la mémoire). Ce matériel s’inscrit dans la continuité des instruments 2.0, comme les télescopes de la marque Vaonis ou encore ceux conçus par Unistellar. Avec une facilité déconcertante, ces télescopes permettent de prendre des photos en quelques clics, traitement inclus. Mais force est de constater qu’ils séduisent surtout un nouveau public. Les amateurs expérimentés,
L’astronomie amateur connait une évolution marquante avec l’arrivée de montures connectées, dont l’exemple actuel le plus notable est l’AM5 de ZWO couplée à l’ordinateur de poche ASIair. Nous avons fait le test avec un ASIair Plus à 397 €, mais il existe aussi un ASIair Mini à 258 €, suffisant si l’on ne fait pas de vidéo (il n’a pas de port USB 3 ni de logement de carte SD pour ajouter de la mémoire). Ce matériel s’inscrit dans la continuité des instruments 2.0, comme les télescopes de la marque Vaonis ou encore ceux conçus par Unistellar. Avec une facilité déconcertante, ces télescopes permettent de prendre des photos en quelques clics, traitement inclus. Mais force est de constater qu’ils séduisent surtout un nouveau public. Les amateurs expérimentés,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…