Les cratères de Vesta en couleurs

Les trois cratères Marcia, Calpurnia et Minucia, à la surface de Vesta.

Depuis bientôt un an, la sonde Dawn ne cesse de photographier la surface de Vesta, l'un des plus gros corps de la Ceinture principale d'astéroïdes, située entre les orbites de Mars et de Jupiter. Les images acquises à 680 km d'altitude ont permis de créer cette vue spectaculaire en couleurs.

Les trois gros cratères ont été nommés « Snowman » car ils dessinent vaguement la forme d'un bonhomme de neige. Le plus large d'entre eux, Marcia, mesure 60 km de diamètre. Celui au centre, Calpurnia, affiche 50 km de diamètre. Le troisième, Minucia, ne fait que 22 km de diamètre.

Cette vue a été obtenue en combinant des images prises dans l'infrarouge et dans l'ultraviolet. Il s'agit donc de fausses couleurs, assez différentes de ce que verrait l'œil humain. Le cliché permet de mieux révéler les changements de teintes des différentes parties du jeune sol de Vesta.

Cette vue impressionnante, d'une résolution de 70 m par pixel, a été faite par les scientifiques de DLR, l'agence spatiale allemande, qui a conçu la caméra de la sonde américaine. Une impressionnante vidéo des reliefs de Vesta a également été réalisée.

Philippe Henarejos, le 11 mai 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Pluton et Charon photographiés à contre-jour

    En 2015, juste après son passage auprès de Pluton et de Charon, la sonde New Horizons s’est retournée pour photographier l’atmosphère de la planète naine et un éventuel échappement de matière sur son satellite.

  • Cheops voit flou, mais c’est volontaire

    Lancé le 18 décembre 2019, l’observatoire spatial Cheops a pris sa toute première photo du ciel le 29 janvier 2020. Elle est floue, mais c'est voulu…

  • Trois astronautes et des records de retour sur Terre

    Le vaisseau Soyouz MS-13, de retour de la station spatiale internationale (ISS), s’est posé ce 6 février 2020 dans les steppes du Kazakhstan. À son bord, trois astronautes, dont l’Italien Luca Parmitano, qui est maintenant l’Européen à avoir passé le plus de temps en sorties spatiales.