Le Soleil voit rouge

Le 9 juin 2014, Mario Weigand a pris ces images impressionnantes des taches solaires 2080 et 2085, avec un filtre H alpha, qui ne laisse passer que la lumière rouge de l'hydrogène. Les deux premiers clichés ont été pris à 14h02 et 14h15, puis les trois suivants à 15h51, 16h01 et 16h14 (heure locale française).

Les deux taches, situées ce jour-là au centre du disque solaire, étaient plus actives que d'habitude. La tache de droite, 2080, représente une éruption solaire de très haute intensité (classe X). Lors d'éruptions comme celle-ci, d'immenses nuages de particules très énergétiques sont éjectés dans l'espace et peuvent atteindre la Terre. Quand ces particules atteignent l'atmosphère de notre planète, elles provoquent des aurores polaires.

Fanny Bouilly, le 16 juin 2014

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le retour de la Grande Tache sombre de Neptune

    Cela faisait 30 ans que les astronomes attendaient le retour d’une Grande Tache sombre sur Neptune. Fin 2018, le télescope spatial Hubble a été le témoin de la réapparition de cette structure nuageuse sur la planète lointaine.

  • Le sismomètre d’Insight est prêt à sonder Mars

    Installé sur le sol de la planète rouge depuis le 19 décembre 2018, le sismomètre français de la mission Insight a reçu sa couverture thermique, prélude à ses premières mesures scientifiques.

  • En perdant son gaz, une galaxie commence son agonie

    La galaxie D100 est en train de perdre la matière qui aurait dû lui permettre de se régénérer en étoiles. Les télescopes Hubble et Subaru se sont unis pour mettre en évidence le phénomène.