Le Soleil est-il en train de s’emballer ?

© Nasa/SDO/AIA, Nasa/Stereo, Soho (ESA et Nasa)
L’activité solaire est très fournie depuis quelques mois. Elle pointe à 240% par rapport aux prévisions ces derniers mois. Est-ce que le Soleil est en train de s’emballer ou bien est-il juste en avance sur son cycle d’activité de 11 ans ?
Alors qu’il entre dans son cycle d’activité 25, le Soleil déjoue tous les pronostics. En mai 2022, la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) a répertorié 96 taches à sa surface, contre les 40 attendues. Depuis deux ans déjà, le niveau d’activité moyen de notre étoile est 2 à 3 fois supérieur aux attentes. « Avec ma collègue Lisa Upton, nous préparons une mise à jour des prévisions, actuellement en deçà de ce que l’on observe », constate David Hathaway, ancien astrophysicien de la Nasa. Le Soleil change de pôles tous les 11 ans Le Soleil suit un cycle d’activité de 11 ans. Le cycle actuel est le 25e observé depuis 1755. Le maximum de chaque cycle est lié à l’inversion des pôles magnétiques de notre étoile. Lorsque cette inversion
Alors qu’il entre dans son cycle d’activité 25, le Soleil déjoue tous les pronostics. En mai 2022, la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) a répertorié 96 taches à sa surface, contre les 40 attendues. Depuis deux ans déjà, le niveau d’activité moyen de notre étoile est 2 à 3 fois supérieur aux attentes. « Avec ma collègue Lisa Upton, nous préparons une mise à jour des prévisions, actuellement en deçà de ce que l’on observe », constate David Hathaway, ancien astrophysicien de la Nasa.

Le Soleil change de pôles tous les 11 ans Le Soleil suit un cycle d’activité de 11 ans. Le cycle actuel est le 25e observé depuis 1755. Le maximum de chaque cycle est lié à l’inversion des pôles magnétiques de notre étoile. Lorsque cette inversion...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La science ukrainienne entre en résistance

    Avant le début de la guerre, l’Ukraine comptait 80 000 scientifiques, dont des centaines d’astronomes. Certains sont contraints à l’exil, d’autres condamnés à rester sur place. Mais pour tous, le maître-mot est « résister ». Et pour ça, ils peuvent compter sur l’aide de collègues étrangers.

  • Découverte : on a retrouvé le cratère d’origine de la plus ancienne météorite martienne !

    Un fabuleux travail d'enquête a permis de retrouver l'origine sur Mars de la météorite Black Beauty, parmi les 94 millions de cratères que comptent la surface de la planète rouge.

  • La Corée du Sud vise la Lune

    Où se situe l’eau sur la Lune ? Quel est le terrain le plus propice pour atterrir ? La nouvelle mission lunaire qui doit être lancée jeudi 4 août par la Corée du Sud tâchera de répondre à ces questions, et à bien d’autres encore, en prévision de futures missions d'exploration.