Le ciel des Mayas filmé à Tikal

Photo circumpolaire du ciel guatémaltèque, au-dessus du site archéologique de Tikal. Crédit : Stéphane Guisard.

Stéphane Guisard a photographié et filmé le ciel de nuit au pied d'un des plus grands temples guatémaltèques.

Responsable de l'optique du Very Large Telescope, au Chili, l'astrophotographe s'est rendu au site archéologique de Tikal, un des plus grands centres urbains de la civilisation maya, situé au nord du Guatemala.

Un site très protégé

Il a été difficile de se rendre sur ce site très protégé, inscrit au patrimoine mondial par l'Unesco. En effet, son accès est interdit au public la nuit. Après s'être procuré les autorisations nécessaires, Stéphane Guisard est allé photographier le ciel au-dessus des temples précolombiens.

Cette photo circumpolaire (ci-contre) donne une belle image du ciel, mais aussi une vue époustouflante du site.

Sur la photographie ci-dessous, vous reconnaîtrez la constellation d'Orion, au-dessus du sommet du temple.

Le temple Tikal, photographié par Stéphane Guisard

Un time-lapse du ciel maya

De ses images, Stéphane Guisard a tiré la vidéo ci-dessous, auquel il a ajouté les bruits de la jungle. Le lieu est fréquenté par des animaux sauvages comme le jaguar et les singes hurleurs, ou encore le dangereux crotale fer de lance.

Pour réaliser une telle vidéo, Stéphane Guisard a utilisé la technique du time-lapse, dont le principe est détaillé dans le Ciel & Espace de juin 2010.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.