Le chantier du Thirty Meter Telescope à nouveau bloqué à Hawaï

Des opposants bloquent l'accès au site du futur TMT. © Hawaii News Now
Plusieurs centaines de manifestants empêchent le début de la construction du télescope de 30 m américain, dont les travaux devaient se poursuivre à partir du 15 juillet 2019.

Le Thirty Meter Telescope (TMT), futur réflecteur géant de 30 m de diamètre, sera-t-il construit un jour ? Depuis le 15 juillet 2019, date annoncée de la reprise des travaux, après des années de blocage, la question a retrouvé toute sa pertinence. Une centaine d’opposants au projet, Hawaïens d’origine, ont pris position au début de la route d’accès au futur observatoire, sur les pentes du Mauna Kea, afin d’empêcher le passage des engins de construction. Le blocage s’est poursuivi le lendemain 16 juillet. Et même si les personnels travaillant sur un télescope infrarouge de la Nasa, déjà construit sur la montagne, ont pu passer, les directeurs des différents observatoires du site ont décidé de cesser les activités et de fermer momentanément les coupoles.

Le 17 juillet, le nombre des opposants a grossi. Selon le témoignage de Christophe Dumas, responsable scientifique du TMT, « la police a arrêté quelques manifestants, mais les opposants au projet étaient bien trop nombreux, plus de 1000, pour réussir à sécuriser l’accès au sommet ». En fait, 34 personnes, toutes pacifiques, ont été arrêtées. Christophe Dumas poursuit : « Hier dans l’après-midi [NDLR : le 17 juillet], le gouverneur de l’État d’Hawaï a déclaré l’état d’urgence, ce qui permet à la garde nationale d’être utilisée en support des forces de l’ordre déjà déployées. »

Le TMT sera-t-il un jour érigé au sommet du Mauna Kea comme le suggère cette vue d’artiste ? © TMT.

Si aucune violence n’est à déplorer, la situation reste plus que jamais délicate pour le projet de télescope de 30 m, dont la construction ne commence toujours pas. Dans une interview accordée à Ciel & espace en mars 2018, Christophe Dumas indiquait que le choix d’un site devait être assuré en 2018 ou en 2019, faute de quoi la National Science Foundation (NSF), qui finance en partie les grands projets scientifiques aux États-Unis, risquait de ne pas engager son aide dans le projet. « Les prochains jours vont être critiques et personne n’en connaît encore l’issue. Des manifestations ont lieu dans d’autres îles (Oahu et Maui) en support aux opposants de la grande île », ajoute l’astronome.

Bien que l’implantation du TMT ait été décidée à Hawaï en 2017, l’hypothèse d’une construction aux îles Canaries avait encore été envisagée devant la multiplicité des recours en justice contre la construction sur le Mauna Kea. Les événements récents pourraient-ils être de nature à relancer la candidature de l’archipel espagnol situé dans l’Atlantique ?

 

Cet été en kiosque ou sur notre boutique web.
le Ciel & espace n°565 Spécial 50 ans d'Apollo, le Ciel & espace 566, avec la Carte des nuits des étoiles
et le hors-série « Débuter en astro : la Lune » et son poster de la Lune

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Décembre 2022, Mars au plus près

    Décembre sera le mois de Mars ! La planète rouge passe au plus près de la Terre le premier jour du mois, à un peu plus de 81 millions de km de la Terre, et est occultée par la Pleine Lune le 8. Pour découvrir les autres spectacles du ciel nocturne, écoutez notre podcast et bénéficiez des conseils de nos chroniqueurs !

  • Podcast : Quel est l'impact du dérèglement climatique sur les observations astronomiques ?

    À l’heure où se construisent les plus grands observatoires du monde – des géants de 30 ou 40 m à Hawaï ou au Chili –, les astronomes prennent peu à peu conscience qu’il va leur falloir, eux aussi, composer avec une Terre en surchauffe. Car, oui, le dérèglement climatique a un impact sur les observations ! Une interview de l'astrophysicienne Faustine Cantalloube.

  • SpaceX teste 14 réacteurs en même temps

    L’entreprise privée a conduit lundi 14 novembre le test d’un prototype de sa future fusée Starship.