Christophe Dumas : « Pour le TMT, la voie de La Palma est moins bouchée que celle d’Hawaï »

Christophe Dumas, responsable scientifique du Thirty Meter Telescope (TMT). Crédit : courtesy C.Dumas/TMT Corp.
Le TMT, le futur télescope de 30 m de diamètre prévu sur l’île d’Hawaï, est bloqué depuis trois ans par les recours juridiques d’opposants. Christophe Dumas, responsable scientifique du projet, fait le point de la situation. Pour lui, l’instrument a une bonne chance d’être construit aux Canaries, sur l’île de La Palma.
Trois projets de télescopes de très grand diamètre sont en cours actuellement : l’Extremely Large Telescope (ELT), le Giant Magellan Telescope (GMT) et le Thirty Meter Telescope (TMT) — lire Télescopes géants : les 10 projets les plus fous. Si les deux premiers doivent être installés au Chili, la construction de TMT n’a toujours pas commencé à Hawaï. Alors que le géant de 30 m est à l’heure pour ces éléments techniques, son chantier au Mauna Kea est bloqué par des actions en justice. Faut-il implanter ailleurs le TMT ? Le responsable scientifique de ce projet international (1), le Français Christophe Dumas, répond à Ciel & Espace.

Où en est le projet du Thirty Meter Telescope aujourd’hui ?

Christophe Dumas : D’un côté, il peut sembler arrêté, car
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vidéo : Les origines de l’Univers explorées avec Hervé Dole

    Hervé Dole étudie la formation et l'évolution des grandes structures (galaxies et amas de galaxies). Il participe notamment aux missions de l’ESA Planck et Euclid. En novembre 2018, il a exposé les récentes avancées dans notre connaissance de l’Univers lors des Rencontres du ciel et de l’espace (RCE).

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?