La station chinoise Tiangong-1 s'apprête à plonger vers la Terre

La station Tiangong-1, vue à 270 km d'altitude par l'antenne radar TIRA (34 m). © Fraunhofer FHR
Hors de contrôle, la station spatiale chinoise Tiangong-1 ne tourne plus désormais qu'à 210 km de la surface de la Terre. Elle devrait plonger et se consumer partiellement dans l'atmosphère d'ici une semaine ou deux.

On ne sait toujours pas où et quand exactement Tiangong-1 s'écrasera sur Terre, mais les experts qui la suivent au radar ont la certitude que sa chute est désormais imminente. Après avoir perdu 50 km d'altitude en deux mois, le frottement de l'atmosphère sur sa carcasse de 10 mètres par 3 est désormais suffisant pour la faire plonger vers le sol, en quelques jours.

La petite station spatiale de 8,5 tonnes – qui a plus à voir en réalité avec un étage de fusée qu'avec un vaisseau comme l'ISS (400 tonnes) – devrait brûler en grande partie pendant sa chute. Il est fort probable cependant que des débris d'une cinquantaine de kilos frappent le sol à près de 400 km/h.

Zones d'impact possibles pour les débris de Tiangong-1 (zoom). Crédit : www.satflare.com

Les régions au-delà de 42,8° de latitude nord et 42,8° de latitude sud sont assurées de ne pas être frappées par les restes du « Palais céleste » (traduction de « Tiangong-1 »). En France, seules la région de Perpignan et la Corse se trouvent dans les zones de chute possibles.

Pour en savoir plus, lisez notre interview de Christophe Bonnal, expert senior à la direction des lanceurs du Cnes.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Le ciel de nuit en juin

    Saturne est à l'honneur ce mois-ci, avec un passage à l'opposition le 27. Nous vous invitons aussi à observer la boucle de rétrogradation de Mars, à sillonner les paysages de Palus Epidarium sur la Lune, et à profiter des merveilles de la constellation de la Lyre ! Découvrez enfin les coups de coeur de nos chroniqueurs Bernard Nomblot et Jean-Luc Dauvergne...

  • Le nouvel équipage de l’ISS en route vers la station

    Les trois nouveaux astronautes ont décollé de Baïkonour ce 6 juin 2018, à 13h12. Ils passeront encore deux jours dans le vaisseau Soyouz avant d’atteindre la station spatiale internationale (ISS).

  • Matière noire : Xenon1T ne voit rien

    Les résultats du détecteur de matière noire le plus sensible jamais conçu viennent d'être rendus public. Après 279 jours de mesure, l'expérience aux 1300 kg de xénon liquide Xenon1T n'a rien trouvé.