La lave rencontre l’océan à La Palma

Crédit : Copernicus
Une image du satellite Pleiades-1A permet de voir l’étendue de la zone touchée par l’éruption du volcan Cumbre Vieja, sur l’île de l’archipel canarien.

Sur l’île de La Palma, aux Canaries, le fleuve de lave a rejoint l’océan. L’image prise par le satellite d’observation de la Terre Pleiades-1A en témoigne. Le cliché, réalisé en fausses couleurs, montre bien les conséquences de l’éruption du volcan Cumbre Vieja survenue le 19 septembre 2021 après plusieurs jours d’intense activité sismique. Depuis, les coulées de lave ont dévalé la pente en direction du rivage ouest de l’île, traversant des zones peuplées et détruisant 855 bâtiments, dont l’église de du quartier de Todoque. Le volcan est séparé de la côte d’environ 7 km.

Sur l’image, les données en infrarouge montrent les coulées de lave encore très chaudes qui sortent de la bouche du volcan (tout à droite), le nuage de poussières et de gaz volcaniques émis ainsi que l’ensemble du parcours de la lave (méandres sombres). Les cultures (il y a beaucoup de plantations de bananes) figurent en rouge. Tout à gauche, on remarque qu’en atteignant l’océan Atlantique, les roches en fusion ont modifié le tracé de la côte ; il y a maintenant une avancée similaire au delta d’un fleuve.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La première fusée lunaire SLS est au complet !

    La Nasa a enfin assemblé en entier sa première fusée lunaire du programme Artemis. Au centre spatial Kennedy, en Floride, la capsule qui doit aller contourner la Lune sans équipage d’ici à quelques mois est au sommet du lanceur géant.

  • Vidéo : Survolez Jupiter

    En produisant un panorama complet de Jupiter, notre journaliste Jean-Luc Dauvergne a réalisé une vidéo dévoilant les pôles de Jupiter, et permettant de faire le tour de la planète à 360°.

  • Le Very Large Telescope détaille 42 astéroïdes situés entre Mars et Jupiter

    A l’aide d’un système optique de pointe, l’observatoire européen du Very Large Telescope a accompli l’exploit de détailler 42 astéroïdes situés à des centaines de millions de kilomètres de la Terre.