Incident majeur pour Space X : sa capsule Crew Dragon aurait explosé lors d’un test au sol

Explosion de la capsule Dragon lors d’un test au sol, le 20 avril 2019. © Florida Today
Le 20 avril 2019, lors d’un test statique, la capsule Crew Dragon qui avait volé jusqu’à l’ISS a vraisemblablement été entièrement détruite. Elle devait être réutilisée pour un essai d’éjection d’urgence mi-juin. Le prochain vol d’un vaisseau Dragon, qui devait être piloté par deux astronautes sera retardé.
La société Space X et la Nasa ont probablement subi un nouveau revers d’importance ce 20 avril 2019. En effet, la capsule Crew Dragon qui était revenue sur Terre le 8 mars dernier après une mission réussie jusqu’à la station spatiale internationale (ISS) a été détruite dans une explosion. C’est en tout cas ce que laissent penser une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux (de manière anonyme, peut-être par un employé de Space X) et des photos prises à des kilomètres du centre spatial Kennedy montrant un gros nuage de fumée orange s’élever de la zone de test.

La Nasa et Space X se sont bornées à un communiqué commun plutôt laconique signé par Jim Bridenstine, l’administrateur de la Nasa : « Les équipes de la Nasa et de Space X sont en train d’évaluer...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de parcours pour les fusées russes Proton

    La Russie va mettre fin à la production de ses lanceurs Proton, conçus dans les années 1960 et qui avaient notamment servi à satelliser les stations Saliout ainsi que les modules de la station Mir ou encore de l’ISS.

  • Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

    Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.

  • Les astronomes traquent la première comète interstellaire

    Alerte ! La première comète venue d’un autre système planétaire pourrait bien avoir été découverte. Dans l’attente de nouvelles nuits d’observation pour en préciser la trajectoire et confirmer qu’elle provient de l’extérieur du Système solaire, l’engouement pour l’objet baptisé provisoirement C/2019 Q4 est total.