Il n’y a pas assez d’étoiles pour expliquer tout l’or du monde

D’où vient l’or forgé par les étoiles ? Illustration Ciel & espace
Avec la fusion d’étoiles à neutrons, les astrophysiciens ont dans un premier temps cru avoir observé les sources manquantes des éléments lourds de la matière. Platine, or, iridium, l’histoire de leur origine est en réalité plus subtile.
Lors des fêtes de fin d’année, peut-être vous a-t-on offert un bijou. Peut-être celui-ci était-il en or. Et peut-être vous a-t-on poétiquement glissé : « Cet or provient d’une fusion d’étoiles à neutrons. » Une information vraie ? Là aussi, peut-être… Car les astrophysiciens, qui pensaient avoir récemment identifié les fabriques naturelles des éléments lourds — dont l’or — dans l’Univers, se retrouvent face à un problème. Lorsqu’on estime la quantité de collisions entre étoiles à neutrons, le compte n’y est pas. Ce type d’événement cosmique ne suffit pas. Les astronomes doivent trouver d’autres « forges » pour expliquer la quantité d’éléments lourds dans la nature.

Les étoiles à neutrons, mines d’or primordiales L’or est
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous