Hubble filme le passage de la comète ISON

Crédit : NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

Le télescope spatial Hubble a saisi la comète ISON dans sa course vers le Soleil. Pour cela, des photographies prises sur une durée de 43 minutes ont été mises bout à bout dans un film de 5 secondes. On y voit la comète et sa chevelure filer silencieusement à quelque 77 000 km/h sur l'arrière-plan étoilé.

Ces images ont été prises par Hubble en mai dernier, alors que la comète était encore à plus de 600 millions de km de la Terre, entre les orbites de Mars et de Jupiter. Auparavant elle avait déjà été filmée par la sonde américaine Deep Impact.



L'évènement astronomique de la fin 2013 ?

ISON, alias C/2012 S1, a été découverte en septembre 2012 par les astronomes russes Vitali Nevski et Artyom Novichonok. Son origine reste incertaine, mais elle pourrait provenir du même corps que la comète Kirch, observée en 1680, dont la magnitude aurait dépassé celle de la Lune. Même sans atteindre ses sommets, il est probable qu'elle devienne plus lumineuse que la comète Panstarr, passée ce printemps. Pour le savoir, il faut attendre novembre. Elle devrait alors devenir visible à l'œil nu dans l'hémisphère nord. Le 28 novembre, la comète viendra frôlera la surface du Soleil à seulement 1,1 millions de km. Si elle n'est pas disloquée par l'étoile, ISON devrait illuminer le ciel de décembre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.