Enquête : Investir dans la météorite est-il un bon filon ?

Le chasseur de météorites Gérard Merlier (à droite). © A. Bogaert/C&E
Encore récent, le marché de la météorite se développe rapidement. Acheter un caillou venu de l’espace peut être financièrement intéressant à condition de savoir bien le choisir, d’y mettre les moyens, d’être patient. Et de pousser la porte d’un tout petit monde aux règles bien établies.
Costume rouge pour ne surtout pas passer inaperçu, le commissaire-priseur Aymeric Rouillac tend une nouvelle fois le micro à Gérard Merlier. L’homme aux traits anguleux et au regard vif se lance volontiers dans les explications. Cette météorite-là, « une très, très belle pièce » — toutes le sont, à l’entendre —, il l’a découverte au Maroc dans les années 2000. C’est une chondrite ordinaire, la catégorie la plus commune de météorites, formées il y a 4,5 milliards d’années. « C’est la mémoire de notre Système solaire, issue d’astéroïdes circulant entre Mars et Jupiter. » L’auditoire — une trentaine de personnes dans l’hôtel de ventes de Vendôme (Loir-et-Cher) en ce jeudi 28 février, et quelque 70 autres en ligne — écoute poliment. Caméras...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La jeune Jupiter a-t-elle été percutée par une grosse planète ?

    Un corps dix fois plus massif que la Terre serait entré en collision avec la géante du Système solaire quand elle était encore en train de se former. L’immense impact permettrait d’expliquer l’étrange structure interne de la planète, mesurée par la sonde Juno.

  • Les robots débarquent dans la station spatiale internationale

    Le prochain vaisseau Soyouz à décoller pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) ne comptera aucun astronaute à bord, seulement le robot humanoïde russe Fedor. Plus tard cette année, il devrait être rejoint par Robonaut 2, de conception américaine, qui retrouvera l’espace après plusieurs mois au sol pour réparations.

  • Anneaux de Saturne : leur jeunesse supposée est-elle déjà caduque ?

    A-t-on conclu trop vite au jeune âge des anneaux de Saturne ? Depuis 2017, le lot de mesures livré par la sonde Cassini dans ses derniers instants donne du grain à moudre aux astronomes. Mûrement réfléchi, le modèle le plus robuste pourrait finalement être celui d’anneaux anciens. Enquête.