Enquête : Investir dans la météorite est-il un bon filon ?

Le chasseur de météorites Gérard Merlier (à droite). © A. Bogaert/C&E
Encore récent, le marché de la météorite se développe rapidement. Acheter un caillou venu de l’espace peut être financièrement intéressant à condition de savoir bien le choisir, d’y mettre les moyens, d’être patient. Et de pousser la porte d’un tout petit monde aux règles bien établies.
Costume rouge pour ne surtout pas passer inaperçu, le commissaire-priseur Aymeric Rouillac tend une nouvelle fois le micro à Gérard Merlier. L’homme aux traits anguleux et au regard vif se lance volontiers dans les explications. Cette météorite-là, « une très, très belle pièce » — toutes le sont, à l’entendre —, il l’a découverte au Maroc dans les années 2000. C’est une chondrite ordinaire, la catégorie la plus commune de météorites, formées il y a 4,5 milliards d’années. « C’est la mémoire de notre Système solaire, issue d’astéroïdes circulant entre Mars et Jupiter. » L’auditoire — une trentaine de personnes dans l’hôtel de ventes de Vendôme (Loir-et-Cher) en ce jeudi 28 février, et quelque 70 autres en ligne — écoute poliment. Caméras...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte : Deux cataclysmes stellaires ont ensemencé le futur Soleil et ses planètes

    Comment sont apparus l’or, le platine, l’uranium et autres éléments chimiques si précieux sur notre planète ? Deux études récentes précisent leur origine. Deux types d’épisodes violents survenant en fin de vie des étoiles sont notamment le creuset de ces éléments lourds : les novae et la fusion d’étoiles à neutrons.

  • C’est la saison des nuages étranges !

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer.

  • Sanctuary, le projet français qui vise à faire de la Lune un lieu de la mémoire humaine

    Quel témoignage de notre humanité laisser à nos lointains descendants ? Six Français ont conçu « Sanctuary », une capsule temporelle artistique composée de disques de saphir où seront gravés notre génome et une partie de nos connaissances. Une œuvre qui sera envoyée sur la Lune mi-2020.