Dernière épreuve réussie pour la fusée de secours de la capsule Orion

La version test AA-2 de la capsule Orion s'est envolée avec succès. Crédit : NASA.
Ce mardi 2 juillet 2019, la Nasa a testé avec succès la fusée qui éjecte la capsule spatiale Orion en cas de problème lors du lancement. Une réussite qui marque un nouveau palier dans la planification des missions lunaires Artémis.

Presque 10 ans que le premier test de la Nasa avait été passé avec succès. Ce mardi 2 juillet 2019, le deuxième et dernier essai de la fusée de secours d’Orion s’est soldé par une nouvelle réussite !  A 7 h, heure de Floride, une version d’essai de la future capsule spatiale américaine a décollé depuis cap Canaveral, avant de se séparer du lanceur principal, éjectée par la petite fusée placée à son sommet. Objectif : recueillir un maximum de données en vue de valider les modèles informatiques capables de simuler les divers scénarios en cas d’abandon d’une mission.

La première étape PA-1 s’était déroulée en 2010 au Nouveau-Mexique, avec une simulation d’abandon depuis la rampe de lancement. Après l’annulation du programme Constellation, les tests atmosphériques ont été restreints à un seul essai. D’une durée totale d’à peine 3 minutes, il a vu la séparation d’urgence de la capsule Orion d’avec le moteur de la fusée, puis sa descente en parachute dans l’océan Atlantique.

Durant la manœuvre, près de 900 capteurs ont relevé aussi bien la température que la pression ou encore l’accélération. Placés à bord d’Orion, douze d’entre eux ont été éjectés en mer par paires. Munis de récepteurs GPS, ils seront recueillis rapidement afin d’étudier leurs données. Si tous les voyants sont au vert, cela marquerait une nouvelle étape en prévision des missions Artemis qui visent à renvoyer des astronautes sur la Lune… et pourquoi  pas, par la suite, des missions martiennes.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le robot Yutu 2 rencontre des roches inhabituelles sur la face cachée de la Lune

    Le rover chinois de la sonde Chang’e 4, arrivé sur la Lune en janvier 2019, vient de faire une découverte dans un jeune cratère d’impact : des roches colorées qui ressemblent à du gel.

  • Podcast : Le voyage extraordinaire de George Méliès

    Le 1er septembre 1902, il y a 117 ans presque jour pour jour, Méliès projetait pour la première fois son “Voyage dans la Lune”. Année lunaire oblige, nous rediffusons un entretien enregistré en 2011, consacré à la restauration de l'unique copie couleur du chef-d'œuvre !

  • Podcast : La science en chemin, avec Romain Laugier

    Ingénieur des Arts et Métiers, Romain Laugier démarre une carrière en entreprise avant d'être rattrapé par le démon de l'astronomie... Ce qui l'amène finalement à démarrer une thèse. Rencontre avec un doctorant au parcours atypique, suite de notre série "La science en chemin".