Découverte : un océan sous la surface de Mimas

Mimas (au centre) fait partie des satellites qui cachent un océan. © F.Durillon, Animea/Observ. de Paris – PSL, IMCCE
Le petit satellite de Saturne cache un tout jeune océan sous sa surface grêlée de cratères. Sa présence a été détectée à l'aide de mesures astrométriques. Un nouveau terrain de chasse pour la recherche de la vie dans le Système solaire ?
Avec sa surface apparemment inactive mais aussi accidentée que celle de la Lune, éborgnée par un cratère d'impact de 130 km de diamètre qui lui donne furieusement l'allure de l’Étoile de la mort de Star Wars, Mimas n'avait pas vraiment le profil du satellite gorgé d’eau liquide en sous-sol. Une équipe de l’observatoire de Paris vient pourtant d’y prouver l'existence d'un océan global, enfoui sous une couche de glace, semblable à celui d’Encelade, satellite de Saturne comme lui, ou d’Europe, satellite de Jupiter. Les résultats sont publiés dans la revue Nature du 8 février 2024. Une idée ancienne L’hypothèse d’un océan subglaciaire avait déjà été émise par la même équipe en 2014, après analyse des données de la sonde Cassini
Avec sa surface apparemment inactive mais aussi accidentée que celle de la Lune, éborgnée par un cratère d'impact de 130 km de diamètre qui lui donne furieusement l'allure de l’Étoile de la mort de Star Wars, Mimas n'avait pas vraiment le profil du satellite gorgé d’eau liquide en sous-sol. Une équipe de l’observatoire de Paris vient pourtant d’y prouver l'existence d'un océan global, enfoui sous une couche de glace, semblable à celui d’Encelade, satellite de Saturne comme lui, ou d’Europe, satellite de Jupiter. Les résultats sont publiés dans la revue Nature du 8 février 2024.

Une idée ancienne L’hypothèse d’un océan subglaciaire avait déjà été émise par la même équipe en 2014, après analyse des données de la sonde Cassini...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…