Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

Vue d’artiste de ’exoplanète K2-18b. © ESA/M.Kornmesser
Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.
Deux équipes indépendantes, l’une menée par Björn Benneke (université de Montréal), l’autre par Angelos Tsiaras (University College de Londres), ont détecté de la vapeur d’eau dans l’atmosphère de l’exoplanète K2-18b, distante de plus de 110 années-lumière.

K2-18b est située dans la zone habitable de son étoile Huit fois plus massive que la Terre, cette planète découverte en 2015 grâce au satellite américain Kepler, tourne en seulement 33 jours autour d’une étoile naine de type M, plus petite et plus froide que le Soleil. Naviguant très près de celle-ci, elle en reçoit donc à peu près la même quantité totale d’énergie (environ 1500 W/m2) que nous en recevons du Soleil (1370 W/m2). Les astronomes disent qu’elle se trouve dans la zone habitable...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous