Chine : un essai statique de fusée tourne au désastre

Un accident d’un genre inédit est survenu en Chine, dans la province du Henan, quand le premier étage du lanceur commercial Tianlong 3 a décollé contre toute attente lors d’un essai de moteurs. Une explosion violente a secoué la ville voisine de Gongyi, sans faire de victimes, semble-t-il.

L’espace est dur. Malgré ses nombreux et récents succès dans le domaine spatial, la Chine vient d’en faire l’expérience le 30 juin 2024 lors d’une mise à feu supposée être statique d’un premier étage de la future fusée Tianlong 3. Celle-ci, développée par la start-up Space Pioneer, est conçue comme une concurrente directe de Falcon 9, de la société privée américaine Space X. Avec ses neuf moteurs TH-11 à kérozène et oxygène liquides délivrant une poussée voisine de 820 tonnes, le premier étage qui était testé sur le site de Gongyi, dans la province de Henan, devait effectuer une combustion sur un banc, sans décoller.

Le premier étage de la fusée Tianlong 3.

Hélas, à peine quelques secondes après l’allumage des moteurs, les attaches retenant l’étage ont cédé, et l’engin a décollé ! Il a suivi une trajectoire à peu près verticale avant que la propulsion ne soit coupée. Une cinquantaine de secondes après ce décollage inattendu, l’étage chargé de presque tout son carburant s’est écrasé dans les collines, à environ 1,5 km du banc d’essai. L’explosion qui en a résulté a été spectaculaire, son onde de choc atteignant la ville à l’écart de laquelle se trouvent les installations de Space Pioneer. Selon la compagnie chargée de mettre au point ce lanceur en partie réutilisable, l’accident n’a fait aucune victime.

Excuses aux habitants

Dans un communiqué publié le 2 juillet 2024, Space Pioneer présente ses excuses aux habitants de Gongyi et explique que « le site de test est loin de la ville de Gongyi » et qu’avant l’essai, la compagnie « a amélioré les mesures de sécurité avec le gouvernement local et avait organisé à l’avance l’évacuation des personnes proches ». Le même texte indique que la société dédommagera rapidement toutes les personnes ayant subi des dégâts en raison de l’explosion. En effet, l’onde de choc a brisé des vitres (comme on peut l’entendre sur l’une des vidéos) et a pu causer d’autres dommages.

Dans le même temps, outre les images tournées par des amateurs avec leur téléphone, une vidéo prise par un drone au-dessus des installations a été diffusée et montre le décollage inattendu sous un autre angle (image d’ouverture de cet article).

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Le décollage d’une fusée lors d’un essai statique semble bel et bien unique dans l’histoire de l’espace. Il survient quelques jours à peine après que l’agence spatiale chinoise ait réussi à faire se poser sur Terre la capsule de la sonde Chang’e 6 avec à son bord 1935 g de roches lunaires collectées sur la face cachée. Et également peu après que le premier étage de la fusée Longue Marche ayant expédié le satellite SVOM en orbite soit retombé sur une route, tout près d’habitations.

Tianlong 3 devait effectuer son premier vol avant la fin de 2024. Space Pioneer n’a pas encore indiqué si ce calendrier serait respecté mais on peut en douter fortement après cet échec.

 

Deux numéros disponibles sur notre boutique web et en kiosque (où le trouver ?)

Des planètes à la vie : le grand récit de nos origines, le nouveau hors-série de Ciel & espace

Le Ciel & espace 595 : Trous noirs, et s’ils étaient tout proches ?

Deux numéros en kiosque : le Ciel & espace 595 et le hors-série “Le grand récit des origines”. © C&E

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Pourquoi les grands télescopes sont contestés à Hawaï

    Les astronomes devront-ils un jour quitter les hautes montagnes sur lesquelles ils se sont installés ? A Hawaï en tout cas, sur le sommet du volcan Mauna Kea, leurs télescopes ne sont plus vraiment les bienvenus... Mais comment en sommes-nous arrivés là ?

  • Podcast : Juillet 2024, visez la nébuleuse Oméga !

    La Voie lactée est splendide en ce moment, profitez-en pour viser la nébuleuse Oméga ! Le ballet des planètes, lui, produit un bel alignement Aldébaran-Jupiter-Lune le 3 juillet, un rapprochement entre Mars et Uranus le 15, un lever conjoint de Saturne et de la Lune dans la nuit du 24 au 25, et une belle configuration dans le Taureau le 30.

  • Le retour de la capsule Starliner repoussé à une date indéterminée

    Le vaisseau Starliner, de Boeing, ne rentrera pas sur Terre le 26 juin 2024, comme précédemment annoncé. Pire, cette fois, la Nasa n’avance plus aucune date.