Aurores boréales au sommet de Jupiter

Photographie de Jupiter par Hubble en 2004, avec les nouvelles aurores observées en Ultraviolet au pôle Nord - Nasa/ESA
Les aurores boréales de Jupiter se dévoilent dans de nouvelles images de Hubble. Des données que les astronomes vont coupler à celles de la sonde Juno, bientôt sur place.

« C’est comme si Jupiter célébrait l’arrivée de Juno par un splendide feu d’artifice ! » commente Jonathan Nichols, de l’université de Leicester (Royaume-Uni).

Alors que la sonde américaine Juno arrive aux abords de Jupiter, le télescope Hubble se lance dans une étude détaillée des aurores de la planète géante. Un phénomène qu’Hubble va suivre dans l’ultraviolet pendant les prochaines semaines.

Hubble avait déjà obtenu des images des aurores en 2000 et en 2007, mais ses nouvelles observations, beaucoup plus assidues, ont permis de produire un time-lapse (vidéo ci-dessous).

 

Time-lapse des aurores de Jupiter

Juno, une sonde dans le vent

Le chercheur britannique et son équipe vont ainsi pouvoir coupler ces images avec les données inédites fournies par Juno. Actuellement située dans le vent solaire, la sonde renseigne les chercheurs sur ce flux de particules qui, sur Terre, est à l’origine des aurores polaires.

La mise en parallèle des deux types de données devrait leur permettre d’affiner leurs modèles théoriques concernant les aurores de Jupiter, bien plus complexes que les nôtres.

En effet, outre le vent solaire, Jupiter capte également les particules chargées alentour, comme celles émises par les volcans de son satellite Io. Contrairement aux aurores terrestres, les aurores joviennes sont donc permanentes.

Mais les aurores ne sont qu’un début…

La sonde Juno arrive le 4 juillet 2016 aux portes de Jupiter. Avec la perspective de nouvelles images de la planète géante, et surtout d’informations précieuses sur son atmosphère, comme nous l’évoquons dans notre dossier « Planètes géantes », actuellement en kiosque.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le numéro 573 de Ciel & Espace est en kiosques : Les extraterrestres sont-ils verts ?

    S’ils existent, pourquoi les extraterrestres ne sont-ils toujours pas arrivés sur Terre ? Cette question posée voici plusieurs décennies par le prix Nobel de physique Enrico Fermi a suscité plus de 70 réponses possibles. La plus récente est pour le moins étonnante : c’est parce qu’ils seraient écolos…

  • De la vie découverte sur Vénus ? Pourquoi ce n’est pas si simple

    La découverte de phosphine dans l’atmosphère de Vénus, une molécule présentée comme une « biosignature », a fait bruisser la toile pendant plusieurs jours avant l’annonce officielle de ce 14 septembre 2020. Il y a pourtant peu de chances pour que cette détection ait un quelconque rapport avec la vie extraterrestre.

  • Les pluies de la jeune Mars quantifiées pour la première fois

    Il ne pleut plus sur la planète Mars aujourd’hui, mais il a plu voici plusieurs milliards d’années. En quelle quantité ? Sous quelle forme ? Pour la première fois, des chercheurs ont quantifié ces précipitations extraterrestres.