Arnaud Prost, astronaute de réserve : « J’ai l’espoir que l’Europe se lance dans le vol habité »

L'astronaute de réserve Arnaud Prost à Turin le 12 mai 2023. Crédit : AAE/G. Piras
Sélectionné il y a tout juste six mois parmi 23 000 candidats, Arnaud Prost est astronaute de réserve pour l’Agence spatiale européenne (Esa). A 30 ans, il est le troisième astronaute français actuellement apte à partir dans l’espace. Entretien exclusif.
Dans le sillage de Thomas Pesquet et Sophie Adenot, il patiente comme dix autres réservistes européens dans l’antichambre du vol habité. Un billet pour l’espace se présentera pour lui en cas de désistement d’un astronaute de carrière, ou bien si l’Esa se voit confier de nouveaux vols vers la station spatiale internationale (ISS), la station lunaire Gateway, ou ailleurs. Que signifie concrètement ce nouveau statut d’astronaute de réserve ? Quelles sont ses chances de partir un jour dans l’espace ? En marge de la conférence sur l’exploration spatiale organisée à Turin par l’Académie de l’air et de l’espace, du 10 au 12 mai 2023, Arnaud Prost a répondu aux questions de Ciel & Espace. Le 23 mai 2023, cela fera exactement six mois que votre sélection aura été
Dans le sillage de Thomas Pesquet et Sophie Adenot, il patiente comme dix autres réservistes européens dans l’antichambre du vol habité. Un billet pour l’espace se présentera pour lui en cas de désistement d’un astronaute de carrière, ou bien si l’Esa se voit confier de nouveaux vols vers la station spatiale internationale (ISS), la station lunaire Gateway, ou ailleurs. Que signifie concrètement ce nouveau statut d’astronaute de réserve ? Quelles sont ses chances de partir un jour dans l’espace ? En marge de la conférence sur l’exploration spatiale organisée à Turin par l’Académie de l’air et de l’espace, du 10 au 12 mai 2023, Arnaud Prost a répondu aux questions de Ciel & Espace.

Le 23 mai 2023, cela fera exactement six mois que votre sélection aura été
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.