Apparition d’une lune autour de Saturne

En bordure des anneaux de Saturne, un nouvel objet est apparu. ©Nasa/JPL-Caltech/Space Science Institute

Un nouveau satellite de Saturne a été photographié en bordure des anneaux de Saturne par la sonde Cassini.

Sur une image datée du 15 avril 2013 (il y a un an jour pour jour), les astronomes ont observé un nouvel objet en plein dans l'anneau F, qui marque la limite extérieure des anneaux compacts de Saturne.

Selon les estimations, cet astre provisoirement appelé Peggy atteindrait un diamètre de 10 km. Et il est suivi par toute une traîne de corps plus petits sur 1200 km de long !

Naissance d'une lune
Pour les astronomes, cette photo est un instantané de la naissance d'un satellite de Saturne. Le processus n'est pas surprenant.

Depuis que la sonde Cassini gravite autour de la planète aux anneaux, à plus d'un milliard de kilomètres de la Terre, de nombreux phénomènes dynamiques ont été observés dans l'anneau F.

Ils sont induits notamment par Prométhée, l’un des satellites de Saturne qui décrit une orbite très voisine ce celle de l'anneau F. Son attraction, couplée à celle de sa planète, crée des agglomérations au sein de l'anneau, dont certaines demeurent.

Peggy résulterait de l'une de ces concentrations de matière qui aurait perduré et grossi.

Un satellite voué à la destruction
Tous les minisatellites repérés dans l’anneau F ont cependant une durée de vie très limitée. Les perturbations gravitationnelles de Prométhée mais aussi de Janus et de quelques autres satellites proches, plus les forces de marées induites par Saturne, font qu'ils sont voués à la destruction. C'est donc également le destin de Peggy.

En l'absence des autres satellites plus importants, peut-être cet objet aurait-il pu espérer grossir encore et se détacher de l'anneau pour devenir une lune à part entière.

L'équipe qui a découvert Peggy en décembre 2013, et dont les résultats sont publiés dans la revue Icarus, continue à suivre l'évolution de ce satellite a priori éphémère.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Les nuages noctiluques font leur retour au crépuscule

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer. C'est sans doute la dernière année favorable à leur observation avant 10 ans, donc profitez-en !

  • L’Europe pourrait construire son propre vaisseau spatial

    Serait-il possible de voir des astronautes s’envoler dans l’espace depuis la Guyane au sommet d’une Ariane 6 ? Toute la technologie nécessaire est déjà au point, répond l’étude du CNES présentée le 16 juin 2021 au forum GLEX sur l’exploration spatiale, à Saint-Pétersbourg.

  • Des complications pendant la sortie dans l’espace de Thomas Pesquet

    Au terme de leur sortie dans l’espace, Thomas Pesquet et Shane Kimbrough ne sont pas parvenus à déployer les panneaux solaires. Objectif manqué pour une mission qui a connu plusieurs couacs.