A-t-on enfin retrouvé l’étoile à neutrons née de la supernova de 1987 dans le Grand Nuage de Magellan ?

La nébuleuse apparue autour de SN1987A, dans le Grand Nuage de Magellan. © Nasa/ESA/P. Challis
Où est le pulsar de la supernova 1987A, observée il y a plus de 30 ans dans le ciel austral ? Une équipe d’astronomes pense avoir enfin trouvé sa trace parmi les vestiges de l’étoile éclatée. Une découverte réalisée grâce au réseau de télescopes Alma, au Chili.
Il se cache depuis presque 33 ans au cœur des poussières qu’il a éjectées, mais il trahit aujourd’hui sa présence. Lui, c’est le reste hyperdense de la supernova SN 1987A, situé à 163 000 années-lumière de nous, dans le Grand Nuage de Magellan. Apparue dans le ciel austral le 23 février 1987, SN 1987A est la première supernova observable à l’œil nu des temps modernes, puisque la précédente, étudiée par Johannes Kepler, remonte à 1604. De cette explosion stellaire aurait dû naître un astre très dense : une étoile à neutrons, aussi appelée pulsar quand les faisceaux très énergétiques dont elle balaye l’espace croisent la Terre.

Mais voilà : dans les mois et les années qui ont suivi la supernova, pas le moindre signe de l’étoile à neutrons.
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous