Le premier cargo spatial chinois est sur orbite

Vue d’artiste du cargo chinois Tianzhou 1. © China Aerospace Science/Technology Corporation
Tianzhou 1 est le premier cargo chinois automatisé à partir en direction d’une station spatiale.

Le programme de station spatiale chinoise franchit encore une étape. Ce jeudi 20 avril 2017, à 13h40, la Chine a lancé son premier cargo chinois automatisé de ravitaillement depuis la base de Wenchang, dans le sud du pays.

Propulsé par la fusée Longue Marche 7, Tianzhou 1, vaisseau céleste en chinois, pèse 13 tonnes et peut transporter jusqu’à 6 tonnes de fret incluant carburant et ravitaillement, soit le double du cargo russe Progress.

Objectif : ravitailler la station chinoise

L’engin doit rejoindre la station spatiale chinoise Tiangong-2 pour la réapprovisionner en carburant et rehausser son orbite grâce à ses propulseurs.

La mission, ordinaire pour les cargos russes Progress, japonais HTV ou même privés comme Dragon de Space X, doit permettre de tester la capsule qui assurera le ravitaillement de la future station chinoise Tiangong-3, prévue pour 2022.

 

Mise en place de la fusée Longue Marche 7 sur son pas de tir. © CGTN

 

 

Vidéo du lancement de Tianzhou

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une année de 19 jours pour la septième planète de Trappist-1

    Après plus d’une centaine de jours d’observation, des chercheurs ont vérifié que la période de révolution de la septième planète du système Trappist-1 est de 19 jours. Basé sur des calculs théoriques, les prédictions des scientifiques se sont confirmées.

  • Une sortie extravéhiculaire imprévue pour les astronautes de l’ISS

    Samedi 20 mai 2017, une panne est survenue sur un ordinateur de l'ISS. Une sortie dans l’espace pour la réparer a été décidée dimanche. Mardi 23 mai à 14h, ce sont les deux Américains Peggy Whitson et Jack Fisher qui se chargeront de la mission.

  • Une planète flottante à 20 années-lumière de la Terre

    Un astre de la taille de Jupiter, douze fois plus massif et ne tournant autour d'aucune étoile, a été identifié près du Système solaire. Il rejoint le club très fermé des « planètes flottantes », qui ne compte pour le moment qu'une douzaine de membres.