Curiosity risque la « crevaison »

La Nasa est inquiète pour les roues de robot Curiosity, arrivé sur Mars en août 2012. Alors que l'engin ne compte que 4,6 km au compteur, ses roues métalliques se sont considérablement dégradées. Plusieurs d'entre-elles présentent des déchirures de plusieurs centimètres de large, comme celle visible sur cette image, provoquées par les roches martiennes acérées. Ces déchirures étaient attendues mais pas en aussi grande quantité au bout d'une peu plus d'un an passé sur Mars.
L'affaire est prise suffisamment au sérieux par les ingénieurs et les scientifiques pour que ceux-ci envisagent de modifier l'itinéraire en direction du mont Sharp prévu pour le robot de 1 tonne. Une déviation par des terrains moins accidentés est à l'étude.

Philippe Henarejos, le 27 décembre 2013.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Panorama martien sur les buttes Murray

    On dirait Monument Valley mais ce paysage est sur la planète Mars, où il a été photographié par le robot américain Curiosity.

  • Galaxie singulière

    La Voie actée passerait pour une géante, à côté de la galaxie naine NGC 5264, située à 15 millions d’années-lumière dans la constellation de l’Hydre.

  • Un jet bleu géant au-dessus de la Chine

    Un photographe amateur en quête d’étoiles filantes lors du pic d’activité des Perséides a surpris un éclair gigantesque montant vers la stratosphère.