Curiosity risque la « crevaison »

La Nasa est inquiète pour les roues de robot Curiosity, arrivé sur Mars en août 2012. Alors que l'engin ne compte que 4,6 km au compteur, ses roues métalliques se sont considérablement dégradées. Plusieurs d'entre-elles présentent des déchirures de plusieurs centimètres de large, comme celle visible sur cette image, provoquées par les roches martiennes acérées. Ces déchirures étaient attendues mais pas en aussi grande quantité au bout d'une peu plus d'un an passé sur Mars.
L'affaire est prise suffisamment au sérieux par les ingénieurs et les scientifiques pour que ceux-ci envisagent de modifier l'itinéraire en direction du mont Sharp prévu pour le robot de 1 tonne. Une déviation par des terrains moins accidentés est à l'étude.

Philippe Henarejos, le 27 décembre 2013.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Thomas Pesquet voit rouge

    Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

  • Mimas en clair-obscur

    L’image a quelque chose d’irréel, en raison de l’éclairage particulier sur Mimas et sa surface chaotique.

  • Une galaxie faussement banale

    Dans la constellation de la Vierge, la galaxie RX J1140.1+0307 semble parfaitement banale. Avec sa silhouette tourbillonnante et son cœur brillant, rien ne paraît la distinguer des innombrables autres galaxies spirales de l'Univers. Elle cache pourtant un secret.