Xavier Bonfils : « Les exoplanètes de la masse de la Terre sont les plus abondantes »

Xavier Bonfils, le découvreur de l'exoplanète Ross 128 b, à l'observatoire de La Silla, au Chili. Crédit : Thibaut Moulin
Le découvreur de la planète Ross 128 b, l’astronome Xavier Bonfils, traque les exoplanètes autour des étoiles naines rouges depuis presque quinze ans. Pour lui, l'étude des exo-Terre commence maintenant.
Ciel & Espace : Après la découverte en 2016 d'une exo-Terre dans la zone habitable de Proxima du Centaure, celle de Ross 128 b à seulement 11 années-lumière donne le sentiment que les choses s'accélèrent sur le front des exoplanètes. Est-ce que nous vivons un moment particulier ?

Xavier Bonfils : En effet, cette année a été singulièrement riche. Autour des étoiles naines rouges, celles qui ont ma préférence, nous avons non seulement découvert la planète Ross 128 b, mais aussi trois exoplanètes de 0,8, 1 et 1,1 masse terrestre autour de l’étoile GJ 54.1, à 12,1 années-lumière (les plus “légères” jamais détectées par la méthode des vitesses radiales) ; une super-Terre de 8 masses terrestres dans la zone habitable de son étoile, baptisée K2-18 ;...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.