Une Terre en formation autour d'une étoile proche ?

Des observations de l'interféromètre (sub)millimétrique Alma suggèrent qu'une planète est en train de naître autour de l'étoile TW Hydrae, à la même distance que la Terre du Soleil.

Selon l'astrophysicien Sean Andrews (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics) et ses collègues, il pourrait s'agir d'une super-Terre de quelques masses terrestres.

Les planètes creusent leur sillon

À seulement 175 années-lumière de la Terre, TW Hydrae est une étoile jeune (10 millions d'années), qui possède encore son disque protoplanétaire. Sous l'œil d'Alma, capable d'observer le rayonnement de ses grains de poussières avec une résolution d'environ 20 millisecondes d'arc (soit une unité astronomique, ua, à cette distance), ce disque vu de face offre une vision particulièrement détaillée de sa structure, avec au moins quatre sillons visibles jusqu'à 60 ua de l'étoile.

Pour Sean Andrews et ses collègues, ces sillons dans la poussière sont très probablement creusés par des jeunes planètes en train de se former. En grossissant, celles-ci balaient la poussière et le gaz sur leur orbite. Mais la structure la plus intéressante est au plus près de l'étoile...

Le centre du disque de TW Hydrae semble dépourvu de poussières, comme si une planète y avait déjà creusé son sillon. Crédit : ESO/NAOJ/NRAO/Harvard-Smithsonian CfA

Ligne des glaces ?

En 2013, Alma avait permis d'observer autour de TW Hydrae la « ligne des glaces » de CO, cette limite imaginaire en deçà de laquelle le monoxyde de carbone qui entoure les grains de poussière se subliment sous l'effet du rayonnement stellaire (ce qui influe sur la composition chimique finale des corps qui se forment).

Cette fois, « il est tentant d'associer la structure observée entre 1 et 3 UA avec la « ligne des glaces de H2O » » soulignent les chercheurs.

Cependant, l'hypothèse la plus crédible — et que l'équipe doit encore vérifier — est que cette tache sombre trahit tout simplement une absence de poussière. Si c'est le cas, alors seule l'existence d'un corps solide de quelques masses terrestres peut l'expliquer.

Une super-Terre en formation ? TW Hydrae est une étoile à suivre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La jeune Jupiter a-t-elle été percutée par une grosse planète ?

    Un corps dix fois plus massif que la Terre serait entré en collision avec la géante du Système solaire quand elle était encore en train de se former. L’immense impact permettrait d’expliquer l’étrange structure interne de la planète, mesurée par la sonde Juno.

  • Les robots débarquent dans la station spatiale internationale

    Le prochain vaisseau Soyouz à décoller pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) ne comptera aucun astronaute à bord, seulement le robot humanoïde russe Fedor. Plus tard cette année, il devrait être rejoint par Robonaut 2, de conception américaine, qui retrouvera l’espace après plusieurs mois au sol pour réparations.

  • Anneaux de Saturne : leur jeunesse supposée est-elle déjà caduque ?

    A-t-on conclu trop vite au jeune âge des anneaux de Saturne ? Depuis 2017, le lot de mesures livré par la sonde Cassini dans ses derniers instants donne du grain à moudre aux astronomes. Mûrement réfléchi, le modèle le plus robuste pourrait finalement être celui d’anneaux anciens. Enquête.