Une éclipse de Lune au crépuscule

Phase partielle de l'éclipse de Lune de 2003 vue depuis la Finlande. Crédit : P. PARVIAINEN/Ciel et Espace Photos


Lorsque la Lune se lève, samedi 10 décembre en fin d'après-midi, elle est encore partiellement éclipsée pour un observateur situé en France.

L'éclipse mieux visible à l'est
A ce jeu, tous les observateurs ne sont pas égaux. Depuis Bordeaux, la Lune est déjà sortie de l'ombre lorsqu'elle émerge ; elle est encore dans la pénombre de la Terre, mais ce phénomène est plutôt subtil à distinguer à l'œil nu. En revanche depuis Strasbourg, environ la moitié du disque lunaire est encore plongé dans l'ombre au moment du lever de Lune à 16h34 heure locale.

Prenez de la hauteur
Pour observer cette éclipse, il est conseillé de miser sur un point d'observation élevé avec la vue bien dégagée vers le nord est. Et puisque notre voisine est basse au moment du phénomène, les photographes pourront chercher un avant plan intéressant pour mettre en avant le phénomène, compatible avec une focale de l'ordre de 100 à 200 mm.
Il sera intéressant de la mettre en évidence lorsque la ceinture de Vénus est visible. Aussi appelée arche anti-crépusculaire, cette barre sombre à l'horizon est n'est autre que l'ombre de la Terre sur l'atmosphère visible juste après le coucher de Soleil. Le contraste entre sa couleur bleu de Prusse et le rose de l'atmosphère encore éclairé par le Soleil est du plus bel effet !

Une Lune en gris, jaune et rouge
Les couleurs sur la Lune sont également intéressantes à noter. L'absorption de l'atmosphère proche de l'horizon tendra à donner une couleur jaune orangée pour la partie située dans la pénombre. La partie située dans l'ombre a une teinte qui peut tendre vers le rouge brique. Cette partie peu lumineuse nécessitera peut être de multiplier les temps de pose pour être mise en évidence. Puis, lorsque la Lune monte, la partie sortie de l'ombre de la Terre reprend progressivement une couleur grise naturelle.

Dans le monde
Si vous vivez à l'est de la France, le phénomène est encore mieux visible. Il est centré sur l'Australie et l'est asiatique. A ces longitudes, l'éclipse est observable de bout en bout. Le Lune entre dans la pénombre de la Terre à 11h30 TU, dans l'ombre à 12h46 TU, elle est maximale à 14h32 TU, elle commence à sortir de l'ombre à 14h57 TU, de la pénombre à 16h18 TU, et elle s'achève à 17h30 TU. Le début du phénomène échappe aux territoires français de l'océan indien (Mayotte et la Réunion), mais ils verront la phase totale du début à la fin. Pour en savoir plus consultez les éphémérides de Ciel et Espace actuellement en kiosque.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte : Deux cataclysmes stellaires ont ensemencé le futur Soleil et ses planètes

    Comment sont apparus l’or, le platine, l’uranium et autres éléments chimiques si précieux sur notre planète ? Deux études récentes précisent leur origine. Deux types d’épisodes violents survenant en fin de vie des étoiles sont notamment le creuset de ces éléments lourds : les novae et la fusion d’étoiles à neutrons.

  • C’est la saison des nuages étranges !

    En juin et juillet, les longs crépuscules d’été réservent souvent une surprise : l’apparition d’étonnants nuages luminescents dans un ciel déjà sombre. Ces formations spectaculaires semblent surtout survenir en période de minimum d’activité solaire, et chacun peut les observer.

  • Enquête : Investir dans la météorite est-il un bon filon ?

    Encore récent, le marché de la météorite se développe rapidement. Acheter un caillou venu de l’espace peut être financièrement intéressant à condition de savoir bien le choisir, d’y mettre les moyens, d’être patient. Et de pousser la porte d’un tout petit monde aux règles bien établies.