Thomas Bopp, codécouvreur de la comète Hale-Bopp nous a quitté

La comète Hale-Bopp, le 4 avril 1997. © E. Kolmhofer, H. Raab, Johannes-Kepler-Observatory, Linz, Austria
Thomas Bopp est décédé le 6 janvier 2018, à l’âge de 68 ans. Il était l’un des deux découvreurs de la célèbre Hale-Bopp. La comète des records : elle est restée visible à l’œil nu pendant 18 mois et son noyau est le plus grand jamais observé !

Alan Hale lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux : « Je suis très triste d’apprendre la disparition de Thomas Bopp, un ami et un complice. Nos noms sont liés à jamais, et s’il y a encore des humains lors du retour de la comète Hale-Bopp en 4393, peut-être qu’ils auront une pensée pour nous et l’époque où nous vivons. »

Le fruit du hasard

Thomas Bopp faisait partie de la North Phoenix Alternative Astronomical Society, un groupe informel de passionnés d’astronomie. Le 22 juillet 1995, il observe avec son ami Jim Stevens, en possession d’un nouveau télescope fait maison de 44 cm. Jim Stevens le pointe sur l’amas globulaire M70, dans le Sagittaire, et il invite ensuite son ami à regarder dans l’oculaire. Après quelques instants, Thomas Bopp lui demande : « Mais quel est cet autre objet ? »

Le groupe d’observateurs a vite réalisé qu’il n’y avait rien sur les cartes à cet endroit du ciel. Ils ont alors entrepris de dessiner précisément la position de l’objet, et au bout d’une heure ils ont constaté qu’il s’était déplacé par rapport aux étoiles. Ils venaient de trouver une comète ! L’astronome professionnel Alan Hale a fait la même découverte simultanément, d’où leurs deux noms attachés pour baptiser la visiteuse céleste. Les deux hommes deviendront amis par la suite.

Une vie changée par la comète

Cette découverte a changé la vie de Thomas Bopp. Très sollicité, il a suspendu son travail pour se consacrer pleinement à la transmission de l’astronomie à travers les médias et le système éducatif.

Son nom restera à jamais associé à cette comète, mais aussi à l’astéroïde (7086) Bopp, baptisé en son honneur par deux des plus grands chasseurs de comètes de l’histoire : Gene et Carolyn Schoemaker.

Pour l’anecdote : Gene Schoemaker est décédé dans un accident de voiture en 1997, alors que la comète Hale-Bopp était visible. Ses cendres ont été expédiées sur la Lune, avec une image de Hale-Bopp, la dernière comète qu’il avait eu l’occasion d’observer avec sa femme Carolyn.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chasseur d'exoplanètes TESS lancé avec succès

    Le successeur du télescope spatial Kepler a été lancé ce 19 avril 2018, à 0 h 51 heure française, par une fusée Falcon 9 de la compagnie Space X. Sa chasse aux exoplanètes proches devrait durer au moins deux ans.

  • Podcast : Des Terres qui basculent !

    Les formations géologiques à la surface des exoplanètes synchrones se déplacent en permanence ! Cet étrange effet, prédit par le planétologue Jérémy Leconte, pourrait avoir des conséquences sur l'habitabilité de certains mondes récemment découverts. Interview.

  • La sonde TGO à pied d’œuvre autour de Mars

    Le vaisseau de l’Agence spatiale européenne Trace Gas Orbiter (TGO) est sur le point d’entamer sa mission : détecter et analyser les gaz présents en faible proportion dans l’atmosphère martienne. Il est arrivé sur son orbite finale, à environ 400 km de la surface de Mars en février 2018.