Teddy Tzanetos, du JPL : « Les hélicoptères martiens seront là en renfort de Perseverance »

Le 27 juillet 2022, la Nasa décidé d'ajouter deux drones à sa mission de retour d’échantillons martiens : les Sample Recovery Helicopters, calqués sur Ingenuity. Teddy Tzanetos, qui dirige leur conception, nous détaille la mission et les caractéristiques de ces engins.
Le rover Perseverance sillonne la planète Mars pour récolter des échantillons de son sol. Les tubes qu’il dissémine devront être rapatriés vers une plateforme pour un retour vers la Terre. Une tâche qui devait être effectuée par un rover européen. Mais le 27 juillet 2022, la Nasa annoncé qu’elle sera finalement confiée à deux drones, les Sample Recovery Helicopters, calqués sur Ingenuity. Teddy Tzanetos, ingénieur au Jet Propulsion Laboratory (JPL), dirige le développement de ces hélicoptères. Il détaille les caractéristiques de ces engins et les difficultés que présente leur mise au point. Ciel & espace : Le rover Perseverance dépose sur le sol martien des tubes d’échantillons au fur et à mesure de leur collecte. Il faut ensuite rapatrier ces tubes vers la
Le rover Perseverance sillonne la planète Mars pour récolter des échantillons de son sol. Les tubes qu’il dissémine devront être rapatriés vers une plateforme pour un retour vers la Terre. Une tâche qui devait être effectuée par un rover européen. Mais le 27 juillet 2022, la Nasa annoncé qu’elle sera finalement confiée à deux drones, les Sample Recovery Helicopters, calqués sur Ingenuity. Teddy Tzanetos, ingénieur au Jet Propulsion Laboratory (JPL), dirige le développement de ces hélicoptères. Il détaille les caractéristiques de ces engins et les difficultés que présente leur mise au point.

Ciel & espace : Le rover Perseverance dépose sur le sol martien des tubes d’échantillons au fur et à mesure de leur collecte. Il faut ensuite rapatrier ces tubes vers la...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.