Sylvain Chiron : « La finesse et la beauté de l’atmosphère sont un choc indescriptible »

Sylvain Chiron, au centre avec le drapeau savoyard, à son retour au sol. © S. Chiron
Le 19 mai 2024, Sylvain Chiron a pris part au 7e vol suborbital de la capsule New Shepard (NS-25). Le fondateur de la brasserie du Mont-Blanc est ainsi devenu le 12e Français à franchir la limite de l’espace. Nous avons rencontré le Savoyard lors du 18e Défi aérospatial étudiant, au Musée de l’air et de l’Espace.
Comment se prépare-t-on à monter à plus de 100 km d’altitude ? Sylvain Chiron : Cela faisait 40 ans que j’y pensais et 4 ans que j’attendais. Physiquement, il n’y a pas un énorme travail à faire. C’est accessible à n’importe qui. Ed (Dwight) qui a 90 ans passé a très bien vécu cela. Psychologiquement, on se met dans une bulle et on suit l’entrainement. On nous explique les séquences de vol avec un simulateur identique à la capsule. Sur trois jours, nous avons fait une douzaine de simulations pour appréhender ce que nous devions faire pendant le vol, un peu comme les vrais astronautes. On acquiert de la mémoire réflexe, car on ne pense même plus aux actions à faire et on se concentre sur l’expérience à vivre. Sylvain Chiron, devant l’enseigne
Comment se prépare-t-on à monter à plus de 100 km d’altitude ?

Sylvain Chiron : Cela faisait 40 ans que j’y pensais et 4 ans que j’attendais. Physiquement, il n’y a pas un énorme travail à faire. C’est accessible à n’importe qui. Ed (Dwight) qui a 90 ans passé a très bien vécu cela. Psychologiquement, on se met dans une bulle et on suit l’entrainement. On nous explique les séquences de vol avec un simulateur identique à la capsule. Sur trois jours, nous avons fait une douzaine de simulations pour appréhender ce que nous devions faire pendant le vol, un peu comme les vrais astronautes. On acquiert de la mémoire réflexe, car on ne pense même plus aux actions à faire et on se concentre sur l’expérience à vivre.

Sylvain Chiron, devant l’enseigne
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La liste des 722 villes et villages étoilés de France devrait bientôt s’allonger

    L’ANPCEN, association qui milite pour la protection du ciel nocturne, a lancé en juin l’édition 2024 de son concours « villes et villages étoilés ». 722 communes ont déjà obtenu ce label par le passé. Nous en publions la liste intégrale, retrouvez-les sur notre carte !

  • Destruction en vol d’une Falcon 9 de SpaceX : quelles conséquences ?

    Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le deuxième étage de la fusée Falcon 9 s’est endommagé juste avant la mise sur orbite de ses satellites. Ce premier échec depuis 2016 n’est pas sans répercussion sur un calendrier chargé de lancements, parmi lesquels des vols habités prévus dès cet été.

  • To the Moon, le film qui ne choisit pas

    L’État américain aurait imposé à la Nasa de tourner en studio les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, pour que la victoire par l’image sur les Russes soit totale. Tel est le propos de « To the Moon », qui sort dans les cinémas en France le 10 juillet ; un film présenté comme une comédie, mais qui oscille entre plusieurs genres sans jamais choisir.