Succès parisien de la Marche pour la science

La Marche pour la science, à Paris, le 22 avril 2017. © Philippe Henarejos
Au moins 5000 personnes ont défilé de 22 avril dans les rues de la capitale française, du Jardin des Plantes à la place Saint Michel pour affirmer l’importance de la science dans la société.

Cette année, le Jour de la Terre se doublait de manifestations pour la défense des sciences et plus encore, de la démarche scientifique. À Paris, la foule a commencé à affluer devant le Jardin des plantes (5e arrondissement), sur la place Valhubert, un peu avant 13 h. Après que plusieurs orateurs montés sur un camion aient défendu la place de la recherche scientifique dans la société, le cortège s’est mis en mouvement aux alentours de 14 h 15.

À l’occasion du Jour pour la Terre

Composé principalement de chercheurs et d’étudiants en sciences, il s’est étiré dans la rue Buffon (complètement remplie) avant de prendre la direction de Jussieu et de la Sorbonne pour finir près de Saint-Michel, au cœur de Paris, aux alentours de 16 h. Le tout dans une ambiance bon enfant.

Au cours d’une halte faite devant la faculté de Jussieu, un mathématicien est venu donner une estimation de la participation : 5000 personnes (avec une marge d’erreur de + ou – 5%, a-t-il précisé). Une bonne mobilisation pour marteler encore et encore que les faits alternatifs n’existent pas et que l’origine humaine du réchauffement climatique n’est pas une illusion.

Ci-dessous, un florilège de photos prises tout au long de la manifestation.>

Entre 13 h et 14 h, la foule s’est rassemblée place Valhubert. © P. Henarejos
En attendant le départ de la marche, les orateurs se succèdent. © P. Henarejos
Une foule déjà nombreuse peu avant 14 h. © P. Henarejos
En attendant le départ. © P. Henarejos
Crédit : P. Henarejos
Mathieu Vidard, de France Inter (à droite), et Nicolas Martin, de France Culture. © P. Henarejos
L’astrophysicien Hervé Dole en homme-sandwich sous ses pancartes de slogans. © P. Henarejos
Crédit : P. Henarejos
Même Doc et Marty McFly, de “Retour vers le Futur”, sont de la partie… © P. Henarejos
Une manifestation internationale. © P. Henarejos
La rue Buffon totalement envahie par le cortège. © P. Henarejos
Une forte participation. © P. Henarejos
Une démonstration toute mathématique. © P. Henarejos
Une référence au film “Les figures de l’ombre”. © P. Henarejos
Grosse affluence devant la faculté de Jussieu. © P. Henarejos
Rue des Écoles. © P. Henarejos
Floraison de slogans. © P. Henarejos
Même Mr Spock est là ! © P. Henarejos
Et le robot Philae, explorateur de la comète Chury… © P. Henarejos
Devant la coupole astronomique de la Sorbonne. © P. Henarejos
Devant la Sorbonne. © P. Henarejos
Les faits sont têtus… © P. Henarejos
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.