Reportage au Jet Propulsion Laboratory, le centre de contrôle du Système solaire !

Le JPL, en Californie. © E. Martien/C&E
À Pasadena, le JPL élabore et pilote la plupart des missions spatiales américaines. C’est là, en Californie, que les rovers martiens prennent leur feuille de route, que le télescope James Webb envoie ses premières images, ou que la vétérante Voyager 1 donne de ses nouvelles.
« C’est dans cette salle de contrôle que, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 sans interruption depuis 1964, nous collectons les données envoyées par quasiment toutes les sondes spatiales naviguant dans le Système solaire. Nous l’appelons donc : le centre de l’Univers », lance avec un brin d’humour et beaucoup de fierté James McClure, directeur des opérations spatiales de ladite salle de contrôle dont il mène la visite. Veuillez noter donc que le centre de l’Univers se situe à Pasadena, une banlieue high-tech, cossue et aérée du gigantesque magma urbain qu’est Los Angeles. Plus précisément sur les hauteurs de la commune, au pied de la forêt nationale Angeles et de la chaine de montagnes San Gabriel. Au Jet Propulsion Laboratory (JPL). La salle de contrôle du
« C’est dans cette salle de contrôle que, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 sans interruption depuis 1964, nous collectons les données envoyées par quasiment toutes les sondes spatiales naviguant dans le Système solaire. Nous l’appelons donc : le centre de l’Univers », lance avec un brin d’humour et beaucoup de fierté James McClure, directeur des opérations spatiales de ladite salle de contrôle dont il mène la visite. Veuillez noter donc que le centre de l’Univers se situe à Pasadena, une banlieue high-tech, cossue et aérée du gigantesque magma urbain qu’est Los Angeles. Plus précisément sur les hauteurs de la commune, au pied de la forêt nationale Angeles et de la chaine de montagnes San Gabriel. Au Jet Propulsion Laboratory (JPL).

La salle de contrôle du
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.