RemoveDEBRIS, premier test d’un nettoyeur spatial

RemoveDebris partira à chasse aux débris spatiaux. © RemoveDEBRIS
Pour traquer les débris spatiaux autour de la Terre, la mission RemoveDEBRIS va tenter une première expérience de dépollution en conditions quasi réelles. Avec deux techniques testées : la pêche au harpon ou la chasse au filet.
Le 2 avril 2018, la fusée Falcon qui a décollé de cap Canaveral emportait un passager pas comme les autres. À l’intérieur de la capsule Dragon, destinée à ravitailler la station spatiale internationale (ISS), se trouvait RemoveDEBRIS, le premier satellite « benne à ordures » qui doit être testé en orbite. L’enjeu est d‘importance : selon les estimations, quelques 30 000 objets de 10 cm et plus tourneraient autour de la Terre. Autant de menaces pour les satellites encore en activité ou même l’ISS…

Financé par la Commission européenne et conçu par une équipe réunissant dix pays, RemoveDEBRIS est gros comme une machine à laver pour une masse d’environ 100 kg. Sitôt le vaisseau cargo Dragon amarré à l’ISS, il a été récupéré par les astronautes. Ceux-ci...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.