Pourquoi vous ne surferez jamais sur Titan

Vue d'artiste d'une mer sur Titan. Crédit : DR
Le plus gros satellite de Saturne est le seul corps céleste à posséder comme la Terre des étendues liquides en surface. Mais pourquoi ses mers d’éthane et de méthane ne sont-elles pas agitées de vagues ? Deux chercheurs français proposent une explication surprenante.
Vous êtes sur la rive de Kraken Mare, la « mer du Kraken », la plus grande étendue liquide de Titan. Devant vous, la courbe de l’horizon se perd dans une brume orange. À peine distinguez-vous une île, orangée elle aussi, sur la mer sombre. Vous sentez que le vent exerce une douce pression sur votre scaphandre. Vous devez faire un léger effort pour y résister et c’est une sensation nouvelle, que seule peut procurer la combinaison d’une faible gravité, un peu inférieure à celle de la Lune, et d’une atmosphère dense comme celle du gros satellite de Saturne. Tout est parfaitement extraterrestre dans ce paysage gelé à –180°C. Mais quelque chose vous étonne particulièrement : malgré la brise qui emporte le sable autour de vous, il n’y a pas la moindre vague sur cette...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous