Podcast : La Voie lactée, de l'antiquité aux années trente

Jet de lait ou serpent gigantesque ? Arbre cosmique ou couture sur la voûte céleste ? Si les hommes n'ont jamais manqué d'imagination pour décrire la Voie lactée, il leur a fallu plus de vingt siècles de tâtonnements pour réaliser qu'il s'agissait en fait d'un tourbillon d'étoiles, dans lequel ils étaient plongés !
Cet été, plantez dans votre regard dans la voûte céleste en écoutant cette rediffusion en trois parties d'une émission de 2011 : Frédéric Chaberlot nous y raconte le dévoilement de notre Galaxie, depuis l'intuition de Démocrite, quatre siècles avant Jésus-Christ, jusqu'aux travaux déterminants des astronomes des années trente.

Avec Frédéric Chaberlot, Docteur en Histoire et Philosophie des sciences, et David Fossé, rédacteur en chef adjoint de Ciel et Espace.



 

 

Abonné(e) à Ciel & Espace, avez-vous écouté nos précédents podcasts ? EnVision, une mission spatiale pour réinventer Vénus

Des échantillons de Mars rapportés sur Terre d'ici dix ans ?

Des Terres qui basculent !

31 mars 1922, Einstein à Paris

L'antimatière
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Les sondes interstellaires intelligentes d’Andreas Hein

    Si nous allons vers les étoiles un jour, nous n’irons pas seuls : une intelligence artificielle nous accompagnera. Mieux, peut-être même s’en ira-t-elle explorer les autres mondes sans nous... Mais à quoi pourrait ressembler une sonde interstellaire intelligente ?

  • Une nouvelle image de Yutu 2

    Après un sommeil de deux semaines, le rover lunaire chinois Yutu 2 reprend du service. L’agence spatiale chinoise vient de publier une nouvelle image.

  • En vidéo, l'impact de la sonde Hayabusa 2 sur l'astéroïde Ryugu

    L'agence spatiale japonaise (Jaxa) diffuse aujourd'hui une spectaculaire vidéo montrant le contact de sa sonde Hayabusa 2 avec la surface de l’astéroïde Ryugu le 21 février 2019. Chacun peut y vivre l'événement qui a eu lieu à 340 millions de kilomètres comme s'il était à bord de la sonde.