Podcast : La vie extraterrestre est-elle extrémophile ?

Le Grand Prismatic Spring, source chaude du parc du Yellowstone, aux Etats-Unis. Crédit : DR
Il existe des organismes qui peuvent supporter des températures supérieures à 100°C. Au plus profond des océans, des crustacés s’ébattent à une pression de plus de mille fois la pression atmosphérique. Et certaines bactéries prospèrent dans des environnements radioactifs ! Qu'est-ce que l'existence de ces extrémophiles nous apprend sur l'origine de la vie et la possibilité d'une vie extraterrestre ?

Nous n’en avons pris conscience que progressivement ces cinquante dernières années mais c’est un fait : le règne du vivant s’étend bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer. Dans les sources chaudes du Parc de Yellowstone, des organismes se développent à des températures supérieures à 100°C. La fosse des Mariannes, à 11 000 mètres de profondeur dans le Pacifique, abrite des crustacés qui prolifèrent sous une pression de plus de mille atmosphères. Et nous avons découvert, dans les mines d’uranium, des bactéries qui prospèrent malgré la radioactivité.

Ces extrémophiles – notamment ceux qui vivent dans les profondeurs de la Terre – pourraient bien totaliser la majeure partie de la biomasse de notre planète. Car il en reste sans doute beaucoup à découvrir.

Dans ce quatrième épisode de notre série consacrée à l'origine de la vie, en compagnie des chercheurs Bruno Franzetti et de Lorenzo Carré, nous allons nous demander ce que l’existence des extrémophiles peut nous apprendre sur l’origine de la vie sur Terre et sur la recherche de la vie extraterrestre. Et si la vie, dans l’univers, était d’abord extrémophile ?

Avec Bruno Franzetti et Lorenzo Carré, respectivement responsable de l'équipe "Extrémophiles et grands assemblages moléculaires" et doctorant à l’Institut de Biologie Structurale (CNRS/CEA/Université Grenoble Alpes).

Un podcast réalise en partenariat avec l’Université Grenoble Alpes et le projet « Origin of Life », financé par l’IDEX Université Grenoble Alpes.

 

Sur smartphone ou tablette, si vous n'utilisez pas Soundcloud, cliquez ci-dessous sur "Listen in browser"

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Une faille du Big bang en voie d'être colmatée ?

    Bonne nouvelle sur le front de la cosmologie. L'une des fissures apparues ces dernières années dans la plus récente version du modèle du big bang est peut-être sur le point de se résorber. Jusqu'ici, la distribution de la matière dans l'Univers ne s'accordait pas tout à fait avec les prédictions issues des observations de l'Univers primordial...

  • La Nasa ne renommera pas le James Webb Space Telescope

    L’administrateur de la Nasa l’a annoncé à quelques médias américains la semaine derrière. Malgré une pétition réclamant qu’on le débaptise, le James Webb Space Telescope (JWST) conservera son nom.

  • Podcast : Le ciel du mois d'octobre 2021

    Dans notre podcast ce mois-ci : Saturne, une étoile qui disparait, la Lune en barque sur l'horizon, Vénus, et la discrète Mercure ! Découvrez aussi les chroniques de Cyril Birnbaum et de Sébastien Fontaine, et leurs coups de cœur en fin d’émission.