Podcast : Des orages d'ammoniaque sur Jupiter

Zoom sur les nuages d'orage de haute altitude de Jupiter. Crédit : Nasa/ESA/M.Wong/G.Orton/T.Guillot
Il grêle de l’ammoniaque dans les nuages de Jupiter. Aussi étonnante puisse-t-elle paraître, c’est la conclusion d’une étude très sérieuse que vient de publier l’astrophysicien français Tristan Guillot. Plongez avec lui dans la fascinante atmosphère de la géante gazeuse !

Sur Jupiter, la foudre est au moins dix fois plus fréquente qu'on ne l'imaginait. Et on y observe des variations chimiques inattendues.

Pour expliquer ces deux observations de la sonde Juno – en orbite autour de la géante depuis 4 ans – l'astrophysicien français Tristan Guillot propose un modèle fascinant, dans lequel l'ammoniac NH3, faisant office d'antigel, permettrait à l'eau de rester liquide à très basse température en s'y mêlant sous forme d'ammoniaque. Les conséquences de ce phénomène sur la météo de Jupiter sont étonnantes...

Avec Tristan Guillot, directeur de recherche au cnrs et membre de l'observatoire de la Côte d'Azur, et David Fossé, rédacteur en chef adjoint de Ciel & Espace

Sur smartphone ou tablette, si vous n'utilisez pas Soundcloud, cliquez ci-dessous sur "Listen in browser"

 

 

Les orages de Jupiter prennent naissance par la condensation de l'eau 50 km sous les nuages visibles à sa "surface". De forts courants
ascendants entraînent l'eau refroidie sous forme de cristaux à 25 km sous les nuages, où les vapeurs d'ammoniac les font fondre
partiellement puis croître en grêlons d'ammoniaque. Crédit : NASA/JPL-Caltech/SwRI/CNRS

 

Abonné(e) à Ciel & Espace, avez-vous écouté nos précédents podcasts ?

L'Univers selon Planck, avec François Bouchet

2020, la ruée vers Mars

D'où les astéroïdes Ryugu et Bennu tirent-ils leur forme étrange ?

Comment surfer sur les vagues de l'espace-temps ?

Qu'est-il vraiment arrivé à Bételgeuse ?

Découverte de pluies de fer sur l'exoplanète Wasp-76b

Les aurores polaires en forme de dunes, expliquées par l'un de ses découvreurs

Sylvain Bouley raconte le continent enfoui de Mars

Milan Maksimovic : "Solar Orbiter va nous révéler les pôles du Soleil."

La science dans Alien

Peut-on encore sauver la nuit ?

Combien de pas jusqu'à la Lune

Quand le ciel frappe la Terre

Avec la mission MMX, on va rouler sur Phobos

Pierre Léna raconte l'épopée du VLT

Sarah Antier : "Pour découvrir l'origine d'une onde gravitationnelle, il faut agir vite"

Les récits de chasse aux astéroïdes de Michel Ory

Les sondes interstellaires intelligentes d'Andreas Hein

Avec Philippe Lognonné au JPL, les dernières nouvelles d'InSight

Rencontre avec James Lequeux

Aux origines du Space Art

Jean-Philippe Uzan : "La cosmologie n'est pas une science comme les autres"

L'origine du monde au XIXe siècle

A la recherche des neutrinos

"J'ai vu un ovni !"

La Voie lactée, de l'antiquité aux années trente

EnVision, une mission spatiale pour réinventer Vénus

Des échantillons de Mars rapportés sur Terre d'ici dix ans ?

Des Terres qui basculent !

31 mars 1922, Einstein à Paris

L'antimatière et l'antigravité aux commandes de l'Univers ?

Retour sur la Lune ? N'oubliez pas la science !

Le Voyage extraordinaire de Georges Méliès

Le côté obscur de l'Univers

Voyage sur les flots de galaxies

Météorites, entre ciel et terre

etc.

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : A voir dans le ciel en novembre 2020

    Un coucher de Lune dans l’Arc de Triomphe, Mercure à son élongation maximale, Pluton près de Jupiter, un rapprochement entre la Lune, Jupiter et Saturne, Cérès qui passe près de la nébuleuse Helix et une conjonction entre la Lune et Mars : voici les spectacles du ciel à ne pas manquer en ce mois de novembre 2020.

  • Podcast : L'Inde dans l'espace ou les promesses du "jugaad"

    C’est une puissance spatiale dont on parle peu et pourtant, voilà quarante ans déjà que l’Inde lance des satellites ! Démarré peu de temps après celui de la France, le programme spatial indien est sorti de l’ombre récemment avec l’envoi de sondes vers la Lune et vers Mars. Mais quel est son avenir, et que représente l'espace pour les 1,3 milliards d'Indiens ?

  • La phosphine de Vénus introuvable dans les données d’archives

    L’analyse d’observations réalisées en 2015 avec le télescope infrarouge de la Nasa IRTF, installé à Hawaï, ne montre aucune trace de phosphine dans la haute atmosphère de Vénus. Fin de la controverse ? Pas si sûr...