Podcast : Ce qu'il faut observer dans le ciel en novembre 2019

Le 11 novembre, Mercure passe devant le Soleil ! C'est le plus beau spectacle céleste du mois, mais pas le seul... Nous les détaillons en compagnie de Philippe Henarejos et Jean-Luc Dauvergne, qui nous livrent aussi en fin d'émission leurs coups de coeur astronomiques du mois.

Au programme de cette nouvelle émission consacrée aux éphémérides : le transit de Mercure le 11, l'occultation de Jupiter par la Lune le 28, mais notez aussi que Mars s'approche de l'étoile Spica le 10, que l'astéroïde Vesta passe à l'opposition le 12, et que Mercure est en conjonction avec un très fin croissant de Lune le 25.

La chronique "Apollo" de Philippe Henarejos sera consacrée à Apollo 12 et la chronique "Constellation" de Jean-Luc Dauvergne, aux Poissons.

Découvrez aussi leurs coups de coeur en fin d'émission...

 

 

Les éphémérides radio de Ciel & espace sont présentées par David Fossé et réalisées par Nicolas Franco. Découvrez tous nos podcasts gratuits sur cette page ou abonnez-vous pour en découvrir d'autres.

 

Disponible en kiosque ou sur notre boutique web

le magazine Ciel & espace n°567, d’octobre-novembre 2019

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Au sommaire du prochain numéro de Ciel & Espace

    Disponible dès à présent en version numérique, le dernier numéro de Ciel & Espace cette année sera en kiosques le 15 novembre. Il s’attarde sur la passionnante découverte des galaxies invisibles et est accompagné du calendrier astronomique 2020 !

  • Archive podcast : Météorites, entre ciel et terre

    En octobre 2017, une grande exposition consacrée aux météorites ouvrait ses portes à la Grande galerie de l'évolution du Jardin des Plantes, à Paris. Entretien avec son commissaire, Matthieu Gounelle, qui publiait aussi chez Flammarion "Une belle histoire des météorites".

  • Podcast : Peut-on encore sauver la nuit ?

    Chaque génération qui passe oublie un peu plus ce que fut la nuit. Sur le territoire français, écrit le géographe Samuel Challéat dans l’ouvrage qu’il vient de faire paraître, « il n’y a plus un seul endroit exempt de pollution lumineuse. » Alors que faire ?