Non, l’origine extrasolaire de l’astéroïde 2015 BZ-509 n’est pas démontrée

Vue d'artiste d’un astéroïde. © Nasa/JPL-Caltech
Un astéroïde portant le nom de 2015 BZ-509 est sous le feu médiatique depuis qu’une étude proclame qu’il provient de l’extérieur du Système solaire. Ce corps céleste est-il vraiment un « immigrant » ? Certains spécialistes ont de sérieuses réserves.
« L'astéroïde 2015 BZ-509 est le tout premier corps du Système solaire dont l'origine extrasolaire est démontrée. » Le 21 mai 2018, c’est en ces termes que le CNRS annonce le résultat publié par deux astronomes dans la revue britannique MNRAS. La formulation ne laisse guère de place au doute : le petit corps céleste d’environ 3 km de diamètre, découvert en 2014 par les télescopes Pan-Starrs situés à Hawaï, ne peut avoir d’autre origine qu’un système planétaire lointain. Le même jour, la nouvelle est relayée par plusieurs médias français (comme ici, ici ou là) et étrangers (ici et là) qui font un parallèle avec la récente découverte d’Oumuamua, un autre corps céleste extrasolaire passé fugitivement près du Soleil fin 2017. Pourtant, cette...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un challenger s’oppose à la planète 9

    L’hypothèse d’une neuvième planète est née de l’observation au-delà de Neptune de petits astres à l’orbite incongrue. Mais deux scientifiques de l’université du Colorado proposent un nouveau modèle permettant d’expliquer ces trajectoires. Et la planète 9 n’en fait pas partie.

  • Création d’une deuxième réserve de ciel étoilé en France

    Le parc National des Cévennes vient d’officialiser le 13 août la création d’une réserve de ciel étoilé. C’est la 13ème au niveau mondial et la 2ème en France après la création de celle du Pic du Midi en 2013.

  • Ce week-end (et lundi), observez les Perséides !

    Comme tous les ans à la mi-août, la Terre croise les poussières de la comète Swift-Tuttle. Il se forme alors la célèbre pluie d’étoile filante des Perséides qui atteindra son pic d’activité entre le 12 et 13 août 2018.