Neuvième planète : « Si elle existe, elle sera détectée très bientôt »

Vue d’artiste de la neuvième planète du Système solaire, située au-delà de Neptune. © Caltech/R. Hurt (IPAC)
Une Terre géante orbite-t-elle au-delà de Neptune ? Certains astronomes en sont aujourd’hui convaincus : un astre inconnu semble régenter les orbites des petits corps évoluant dans la banlieue sombre et froide du Soleil.
À l’heure où l’on détecte de nouvelles planètes autour d’étoiles lointaines — quelque 3500 connues à ce jour —, notre propre Système solaire ne serait pas encore complètement exploré. Il contiendrait dans ses faubourgs un astre de 10, voire 15 fois la masse de la Terre. La « planète 9 ».

L’hypothèse d’une neuvième planète — autrefois appelée planète 10 ou X, quand Pluton faisait encore partie du cortège planétaire — est ancienne. Mais elle a ressurgi en 2013, avec plus de crédibilité que jamais.

À la fin de l’année précédente, en effet, deux astronomes — Scott Sheppard, du Carnegie Science Institute, et Chad Trujillo, de l’observatoire Gemini (Hawaï) — détectent au-delà de Neptune un objet étrange : 2012 VP113.

Un objet sème
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de parcours pour les fusées russes Proton

    La Russie va mettre fin à la production de ses lanceurs Proton, conçus dans les années 1960 et qui avaient notamment servi à satelliser les stations Saliout ainsi que les modules de la station Mir ou encore de l’ISS.

  • Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

    Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.

  • Les astronomes traquent la première comète interstellaire

    Alerte ! La première comète venue d’un autre système planétaire pourrait bien avoir été découverte. Dans l’attente de nouvelles nuits d’observation pour en préciser la trajectoire et confirmer qu’elle provient de l’extérieur du Système solaire, l’engouement pour l’objet baptisé provisoirement C/2019 Q4 est total.