Mission de retour d’échantillons martiens : le rover européen cède la place à deux hélicoptères américains

Les acteurs de la mission MSR. Crédit : NASA/JPL-Caltech
La Nasa a annoncé ce 27 juillet un changement de taille dans l’architecture de MSR, la grande mission de retour d’échantillons martiens. Le rover européen chargé de collecter les prélèvements actuellement réalisés par Perseverance est supprimé.
Les changements, « importants et avantageux », seraient une conséquence directe des « récents succès de Perseverance et des performances étonnantes de notre hélicoptère martien » à en croire le directeur scientifique de la Nasa, Thomas Zurbuchen. Le 27 juillet 2022, l’agence spatiale américaine a annoncé que c’est Perseverance lui-même — actuellement en phase de collecte d’échantillons sur Mars — qui serait chargé de rapporter ses prélèvements vers la mini-base de lancement que la Nasa prévoit d’envoyer sur la planète rouge avant la fin de la décennie. Exit donc le rover européen SFR (Sample Fetch Return) qui devait être expédié sur Mars, précisément pour rassembler les petits tubes scellés égrainés par Perseverance au fil de son exploration.
Les changements, « importants et avantageux », seraient une conséquence directe des « récents succès de Perseverance et des performances étonnantes de notre hélicoptère martien » à en croire le directeur scientifique de la Nasa, Thomas Zurbuchen. Le 27 juillet 2022, l’agence spatiale américaine a annoncé que c’est Perseverance lui-même — actuellement en phase de collecte d’échantillons sur Mars — qui serait chargé de rapporter ses prélèvements vers la mini-base de lancement que la Nasa prévoit d’envoyer sur la planète rouge avant la fin de la décennie.

Exit donc le rover européen SFR (Sample Fetch Return) qui devait être expédié sur Mars, précisément pour rassembler les petits tubes scellés égrainés par Perseverance au fil de son exploration....
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Exploration spatiale : que fait l’Europe ?

    A quelques semaines d’une réunion cruciale pour le futur de l’exploration spatiale en Europe, Ciel & Espace publie un hors-série exceptionnel. Présence sur la Lune, accès indépendant à l’espace, exploration robotique de Mars. Nous y faisons le tour des enjeux actuels.

  • Bill Nelson, de la Nasa : « Nous sommes dans une course à la Lune contre les Chinois »

    Participation de l’Europe au programme lunaire Artemis, rapports avec la Russie, concurrence de la Chine : l’administrateur de la Nasa détaille pour Ciel & espace les nouveaux enjeux de l’agence spatiale américaine. Une interview réalisée lors de sa venue à Paris.

  • Anneaux de Saturne : sont-ils nés d’une ancienne lune ?

    Selon des astronomes américains, un satellite aujourd’hui disparu est à l’origine de la formation des anneaux de la planète géante, ainsi que de l’inclinaison de son axe de rotation. Un scénario reposant sur la thèse d’anneaux jeunes, loin de faire l’unanimité.