Les télescopes connectés débarquent. Episode 2/2 : l’eVscope

Test d’un prototype de l’eVscope, au parc Montsouris, à Paris. © JL Dauvergne/C&E
Deux télescopes d’un genre nouveau arrivent l’eVscope chez Unistellar et le Stellina chez Vaonis. Nous avons eu l’occasion d’essayer sur le ciel ces deux instruments 100% numériques et connectés. Après notre précédent article consacré à la prise en main du Stellina, passons en revue l’eVscope.
Un financement record ! 2,2 millions de dollars ! Le montant donne le vertige, c’est la somme collectée par Unistellar pour le financement participatif de son télescope eVscope à l’automne 2017. « C’est la plus grosse levée de fonds pour un projet technologique en Europe sur la plateforme Kickstarter », souligne Ludovic Nachury, chargé de la communication d’Unistellar.

Le principe de l’instrument est simple. Il s’agit d’un télescope de 114 mm de diamètre, doté d’un capteur couleur (Sony IMX 224) de 1,3 millions de pixels. Très apprécié des observateurs de planètes, ce capteur est relativement petit (4,8x3,6 mm), mais très sensible.

L’image obtenue est visible à travers un oculaire électronique situé sur le côté du télescope. L’idée est de
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Espace et gastronomie : la bonne recette pour nourrir les astronautes

    L’alimentation spatiale est passée du tube d'aliments aux plats de fête concoctés par des chefs étoilés. Primordiale pour la santé physique et psychologique des équipages, la nourriture devra à l'avenir être en partie produite à bord par les astronautes partis pour de longues missions. Après la cuisine de l'espace, la cuisine dans l'espace ?

  • Eclipse partielle de Lune le 16 juillet !

    Lorsque la Pleine Lune émerge de l’horizon est, ce 16 juillet 2019, elle ne reste pas longtemps ronde pour les observateurs de la France métropolitaine. Rapidement, elle entre dans l’ombre de la Terre pour une belle éclipse partielle observable pendant toute la première partie de nuit !

  • Pourquoi les fusées attirent la foudre quand elles décollent

    À presque 50 ans d’écart, deux fusées ont été frappées par la foudre au décollage. Cette mésaventure, survenue le 27 mai 2019 à une Soyouz russe, s’est terminée sans conséquence. Tout comme Apollo 12, le 14 novembre 1969. Pourtant, cela n’est pas sans danger.