Leo : « Je suis fasciné par la découverte d’un nouveau monde »

Crédit : P. Henarejos/Leo/Dargaud
Depuis 1994, à travers la saga « Les Mondes d’Aldébaran », l’auteur de bande dessinée Leo raconte les aventures d’une poignée de personnages sur des exoplanètes. Rencontre à l’occasion de la sortie du 24e album de la série, le tome 3 de « Retour sur Aldébaran ».
Comment vous est venue l’idée d’une aventure sur des planètes extrasolaires ? J’étais fasciné par la découverte d’un nouveau monde. J’imaginais, quand j’étais enfant, l’émotion incroyable qu’ont vécue les gens qui, par exemple, sont arrivés au Brésil. Des marins qui ont débarqué, qui ont trouvé cette terre totalement inconnue, avec une végétation bizarre, des Indiens avec des mœurs et une culture complètement étranges, des animaux qu’ils ne connaissaient pas du tout. Ce devait être une expérience inoubliable, unique au monde… Tout cela est fini ; il n’y a plus de terres inconnues. Alors, évidemment, on peut imaginer reproduire cela sur une planète lointaine. Pour moi, c’est quelque chose de fascinant de raconter des histoires en utilisant cette
Comment vous est venue l’idée d’une aventure sur des planètes extrasolaires ?

J’étais fasciné par la découverte d’un nouveau monde. J’imaginais, quand j’étais enfant, l’émotion incroyable qu’ont vécue les gens qui, par exemple, sont arrivés au Brésil. Des marins qui ont débarqué, qui ont trouvé cette terre totalement inconnue, avec une végétation bizarre, des Indiens avec des mœurs et une culture complètement étranges, des animaux qu’ils ne connaissaient pas du tout. Ce devait être une expérience inoubliable, unique au monde… Tout cela est fini ; il n’y a plus de terres inconnues. Alors, évidemment, on peut imaginer reproduire cela sur une planète lointaine. Pour moi, c’est quelque chose de fascinant de raconter des histoires en utilisant cette...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Avec Desi, une nouvelle fissure ouverte en cosmologie ?

    La première année d’observation du relevé céleste Desi suggère que l’énergie noire, qui accélère l’expansion de l’univers, pourrait avoir varié dans le temps. Un résultat qui défie notre compréhension de l’évolution cosmique et qui suscite tour à tour prudence, enthousiasme et curiosité chez les spécialistes.

  • Kamo’oalewa, l’astéroïde cible de la sonde Tianwen 2, est bien un morceau de Lune

    Le petit corps céleste qui gravite sur une orbite très voisine de celle de la Terre semble avoir la Lune pour origine. Outre sa composition, des simulations de trajectoire militent en ce sens. Un cratère est même suspecté : Giordano Bruno.

  • Expansion de l’Univers : la tension s’accroit sur la constante de Hubble

    L’Univers est en expansion. Soit. Mais à quelle vitesse ? Selon la méthode utilisée, ce taux d’expansion, ou constante de Hubble, varie. Et les mesures les plus récentes viennent encore confirmer cette tension. Au point que des cosmologistes mettent en cause les modèles théoriques les mieux établis.