Le passage de Mercure filmé par les pros

Le transit de Mercure de 2016 vu par l'observatoire spatial SDO. ©Nasa/ESA
Le 9 mai 2016, la planète Mercure passait devant le Soleil, un phénomène rare suivi par les télescopes professionnels au sol et dans l'espace.

Observations depuis le sol

Durant près de 7 heures, la petit planète a défilé devant le disque du Soleil. Ce rendez-vous rare n'avait pas été visible en France depuis 2003 !

Depuis le sol, des vues impressionnantes ont été obtenues avec le télescope de Big Bear Observatory, aux États-Unis. Ce réflecteur de 1,6 m de diamètre est uniquement dédié à l'observation du Soleil. Il produit des images ultrafines de notre étoile.

Le passage filmé en haute résolution

Le télescope de Big Bear est installé au bord d'un lac car la masse d'eau limite l'échauffement du sol en pleine journée. Ce 9 mai, il a filmé le transit de Mercure devant la photosphère solaire.

Le transit de Mercure depuis l'espace

Mais c'est depuis l'orbite terrestre que les images les plus spectaculaires ont été réalisées par l'observatoire spatial de la NASA SDO.

Les équipes de la sonde ont monté une vidéo montrant tout le passage de Mercure en accéléré et à travers différentes longueurs d'onde. Selon la couleur observée par les instruments de SDO, différents détails et phénomènes apparaissent à la surface du Soleil (vidéo ci-dessous).

Le prochain passage de la planète Mercure devant notre étoile aura lieu en novembre 2019.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde venu d’ailleurs pose l’énigme de sa forme

    Le corps céleste 1l/2017 U1 Oumuamua, qui a fait irruption dans le Système solaire, a pu être suivi sans relâche par de puissants télescopes. Ces observations dévoilent une forme allongée, similaire à une baguette de pain, bien difficile à expliquer… Une colle pour les astronomes.

  • Le flux cosmique d'antimatière conforte l'hypothèse de la matière noire

    Une partie des anti-électrons (positrons) qui bombardent la Terre en permanence pourrait trahir la présence de matière noire dans notre voisinage. C'est la conséquence d'une mesure réalisée par l'observatoire de rayons cosmiques HAWC.

  • Noël en vue : retrouvez nos guides d'achat

    Noël approche, et pour pas mal d’amoureux du ciel, ce sera l’occasion d’acheter un télescope. Pour vous aider à choisir, le magazine Ciel & Espace vous conseille avec plus de 70 tests d’instruments à retrouver dans notre application « Ciel et Espace, Le + »