Le chasseur d'exoplanètes TESS lancé avec succès

Décollage du télescope spatial Tess à bord d'une fusée Falcon 9, le 19 avril 2018. © Space X
Le successeur du télescope spatial Kepler a été lancé ce 19 avril 2018, à 0 h 51 heure française, par une fusée Falcon 9 de la compagnie Space X. Sa chasse aux exoplanètes proches devrait durer au moins deux ans.

Contrairement à Kepler, focalisé sur une zone du ciel dans la constellation du Cygne, le télescope spatial TESS recherchera des planètes extrasolaires sur l’ensemble de la voûte céleste. Pendant la première année, il scrutera les étoiles de 13 secteurs prédéfinis du ciel boréal, à la recherche d'infimes clignotements stellaires révélant les passages périodiques de planètes en orbite (méthode de transit). L'année suivante, c'est le ciel austral qui sera soigneusement fouillé.

Au total, TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) devrait analyser entre 200 000 et 300 000 étoiles, et découvrir au moins 1500 exoplanètes autour d'étoiles en moyenne dix fois plus proches que celles qui étaient la cible de Kepler.

 

Vidéo de présentation de la mission (8 min, en anglais)

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Ce qu'il faut observer dans le ciel en août

    Deux comètes à voir en début de mois, Mars toujours aussi brillante, les étoiles filantes Perséides, Mercure et bien sûr les Nuits des étoiles sont au sommaire de cette émission. Comme chaque mois, profitez des conseils et des coups de coeur de nos deux chroniqueurs Bernard Nomblot et Jean-Luc Dauvergne !

  • La canicule vue du ciel

    La vague de chaleur et la sécheresse qui touchent actuellement l'Europe impactent sévèrement la végétation, comme le révèlent ces images du satellite de l'ESA Sentinel-3.

  • Un entretien exclusif avec l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan

    À quelques jours de la remise du Prix Ciel & Espace du livre d'astronomie à Trinh Xuan Thuan, pendant le festival de Fleurance (Gers), nous rediffusons l'entretien qu'il nous avait accordé à l'occasion de la parution de son précédent ouvrage, « La plénitude du vide ». Près d'une heure en tête à tête avec le célèbre astrophysicien.